SAPUTO INC.

SAP
Temps Différé Toronto Stock Exchange - 22:15 06/12/2022
33.35 CAD +1.49%

Le TSX affiche son plus gros gain en 2 ans et demi grâce à l'essor de l'énergie.

03/10/2022 | 23:29
Les gains des actions du secteur de l'énergie ont aidé le principal indice boursier canadien à démarrer le dernier trimestre de l'année en fanfare, les investisseurs cherchant à surmonter leur anxiété face à une récession mondiale.

L'indice composite S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé en hausse de 436,97 points, soit 2,4 %, à 18 881,19, son plus important gain quotidien depuis avril 2020, ce qui lui a permis de récupérer certaines baisses récentes. Il a chuté de 4,6 % en septembre.

Les actions de Wall street ont également terminé avec de forts gains après avoir été mises sous pression pendant une grande partie de l'année par les inquiétudes que les hausses agressives des taux d'intérêt par la Réserve fédérale pourraient faire dérailler la croissance économique. La Banque du Canada a également procédé à un resserrement monétaire à un rythme rapide.

"Les investisseurs commencent à douter que les banques centrales du monde entier restent agressives dans leur lutte contre l'inflation, car les risques pour la stabilité financière augmentent", a déclaré Edward Moya, analyste principal de marché chez OANDA, dans une note.

Le Premier ministre britannique Liz Truss a été contraint à une volte-face humiliante après moins d'un mois au pouvoir, revenant sur une réduction du taux le plus élevé de l'impôt sur le revenu qui avait contribué à déclencher des turbulences sur les marchés financiers.

Au Canada, les données nationales ont montré que l'activité manufacturière s'est contractée pour un deuxième mois consécutif en septembre, la hausse des coûts d'emprunt et les perspectives économiques incertaines ayant contribué à une baisse des nouvelles commandes.

Stimulant le marché de Toronto, le secteur de l'énergie a grimpé de 5,8 %, les prix du brut s'établissant à 5,2 % de plus après que Reuters ait rapporté que l'OPEP+ envisage de réduire la production de plus d'un million de barils par jour.

Le secteur des matériaux, qui comprend les mineurs de métaux précieux et de base et les sociétés d'engrais, a ajouté 2,1 % en raison de la hausse des prix de l'or et du cuivre.

Le secteur financier, fortement pondéré, a gagné 1,4 %, tandis que les valeurs industrielles ont terminé en hausse de 2,7 %.

Parmi les titres qui ont perdu du terrain, citons Saputo Inc. Elle a chuté de 3,1 % après que la Banque Scotia a réduit les actions de la société laitière, les faisant passer de "surperformance sectorielle" à "performance sectorielle". (Reportage de Fergal Smith ; reportages supplémentaires de Shashwat Chauhan ; édition par Uttaresh.V, Anil D'Silva et Deepa Babington)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SAPUTO INC.
05/12
01/12
30/11
11/11
11/11