SCHINDLER HOLDING AG

SCHN
Temps réel estimé Cboe Europe - 09:59 02/12/2022
171.80 CHF +0.94%

Le bénéfice du premier semestre de Schindler chute de 37% dans un contexte de défis croissants.

22/07/2022 | 11:31
(MT Newswires) -- La société suisse Schindler (SCHN.SW) a enregistré une baisse de 36,5 % de son bénéfice au premier semestre par rapport à l'année précédente en raison d'un panorama de défis "sans précédent" et a réduit ses prévisions de revenus pour l'ensemble de l'année, selon un communiqué publié vendredi.

Le bénéfice net de la société attribuable aux actionnaires au cours des six premiers mois a plongé à 273 millions de francs (281,8 millions de dollars), soit 2,53 francs par action, contre 430 millions de francs, soit 3,99 francs par action. Le chiffre d'affaires est tombé à 5,35 milliards de francs, contre 5,48 milliards de francs.

Le fabricant d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques a imputé la réduction du bénéfice à l'inflation des coûts, à la pénurie de semi-conducteurs, aux problèmes de chaîne d'approvisionnement et aux coûts de restructuration, exacerbés par les blocages du COVID-19 en Chine, ajoutant que la contraction du marché chinois et les blocages ont également eu un impact sur ses revenus et ses prises de commandes.

Le chef de la direction, Silvio Napoli, a déclaré que l'entreprise continuait à faire face à un panorama unique de défis, sans précédent par leur ampleur et leur complexité, citant la combinaison de problèmes de chaîne d'approvisionnement, l'aggravation de la situation en Chine et la forte hausse de l'inflation.

Pour ce qui est de l'avenir, Schindler prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires de -2% à 2% en 2022 s'il n'y a pas d'autres blocages, par rapport à une prévision précédente de l'ordre de 1% à 6%. Il voit également le bénéfice net tomber dans une fourchette de 620 millions de francs à 660 millions de francs, bien en dessous des 881 millions de francs enregistrés en 2021.

Dans l'ensemble, le fabricant s'attend à ce que le ralentissement de la croissance se poursuive au second semestre et que l'inflation des coûts, la pression persistante des taux de change, les retards sur les chantiers et les problèmes de chaîne d'approvisionnement aient un impact négatif.

Schindler a également déclaré que le directeur financier, Urs Scheidegger, quittera ses fonctions pour devenir directeur des risques à partir de septembre. Carla De Geyseleer, directrice financière de Volvo Car AB (VOLCAR-B.ST), ou Volvo Cars, succédera à Scheidegger.

Les actions de la société ont chuté de près de 4 % vendredi matin.

© MT Newswires 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SCHINDLER HOLDING AG
08/11
01/11
01/11
27/10
25/10