SCHINDLER HOLDING AG

SCHN
Temps Différé Swiss Exchange - 17:30 06/12/2022
169.80 CHF -1.74%

Schindler a vu sa rentabilité et ses ventes fléchir après six mois

22/07/2022 | 17:39

Zurich (awp) - Ses affaires s'essoufflant notamment en Chine, Schindler a vu sa rentabilité fléchir après six mois. Subissant un recul des ventes, le constructeur lucernois d'ascenseurs et escaliers mécaniques a dégagé un bénéfice net de 296 millions de francs, près d'un tiers de moins que les 455 millions affichés douze mois auparavant. Un nouveau ralentissement est anticipé pour le reste de l'année.

Le chiffre d'affaires a atteint 5,34 milliards de francs, en baisse de 2,4%, a annoncé vendredi Schindler. Exprimé en devises locales, le tassement s'est inscrit à 1,5%. La dynamique des ventes s'est nettement détériorée au 2e trimestre, les revenus se contractant entre avril et fin juin de 5,3% en francs et de 4,6% à taux de change constants à 2,71 milliards, après avoir présenté une croissance de 1,9% durant les trois premiers mois de l'année.

La contraction des ventes illustre en particulier le repli subi en Chine, celui-ci reflétant les mesures de confinement ordonnées dans certaines villes de l'Empire du Milieu dans le cadre de la politique dite de zéro-Covid de Pékin. Les affaires ont aussi souffert des difficultés rencontrées au niveau de l'approvisionnement ainsi que du renchérissement.

La hausse des ventes dans les régions Amérique et Emea (Europe, Moyen-Orient et Afrique), n'a pas permis de compenser la diminution enregistrée dans la zone Asie-Pacifique. Conséquence du repli des revenus, mais aussi du renchérissement, des difficultés d'approvisionnement et de la faible disponibilité des semi-conducteurs, ainsi que de charges de restructuration, le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est contracté à 403 millions, contre 607 millions au premier semestre 2021. La marge correspondante s'est effondrée, passant de 11,1 à 7,5%.

Commandes en hausse

L'évolution s'est en revanche révélée plus favorable sur le front des commandes, leurs entrées s'étoffant de 3% après six mois à 6,23 milliards de francs. Mais du point de vue régional, la situation demeure contrastée, les ordres comptabilisés ayant crû dans les régions Amérique et Emea, alors qu'un repli est intervenu dans la zone Asie-Pacifique. Schindler a subi une baisse dans les nouvelles installations, laquelle a pu être réduite par la croissance des services de maintenance, de réparation et de modernisation.

La performance de Schindler s'est révélée inférieure aux attentes des analystes sondés par l'agence AWP, à tout le moins au niveau de la rentabilité opérationnelle et du chiffre d'affaires. Mais le bénéfice net a dépassé d'un rien les prévisions du consensus.

L'évaluation des perspectives de Schindler ne porte guère à l'optimisme, le ralentissement de la dynamique de croissance devant se poursuivre. La multinationale d'Ebikon révise ainsi à la baisse ses attentes, le chiffre d'affaires annuel étant attendu en repli de 2%, alors qu'une croissance de 1% était visée jusqu'alors. Le bénéfice net devrait s'afficher entre 620 et 660 millions.

En parallèle à la publication de ses résultats, Schindler a fait part d'un changement à sa direction générale. Dès septembre prochain, Carla De Geyseleer assumera la fonction de directrice des finances du groupe, succédant Urs Scheidegger, lequel a été nommé responsable des risques et quittera le comité de direction de la firme.

A la Bourse, le bon Schindler a fini en recul de 3,9% à 175 francs, dans un SLI en baisse de 0,55%.

vj/al/rq

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SCHINDLER HOLDING AG
08/11
01/11
01/11
27/10
25/10