SHELL PLC

SHEL
Temps Différé London Stock Exchange - 17:35 09/12/2022
2286.00 GBX -1.02%

Le terminal d'exportation de pétrole nigérian avait une ligne de vol dans la mer depuis 9 ans

05/10/2022 | 19:31
Des fonctionnaires au Nigeria ont découvert une ligne de connexion illégale de l'un de ses principaux terminaux d'exportation de pétrole vers la mer qui fonctionnait sans être détectée depuis neuf ans, a déclaré le directeur de la compagnie pétrolière d'État NNPC LTD.

La connexion de 4 kilomètres (2,5 miles) du terminal d'exportation de Forcados, qui exporte généralement environ 250 000 barils par jour (bpj) de pétrole, a été découverte lors d'une opération de répression des vols au cours des six dernières semaines, a déclaré le directeur général de la NNPC, Mele Kyari, à une commission parlementaire mardi dernier.

"Les vols de pétrole dans le pays existent depuis plus de 22 ans, mais la dimension et le rythme qu'ils ont pris ces derniers temps sont sans précédent", a déclaré M. Kyari dans un enregistrement audio du briefing examiné par Reuters.

Les voleurs exploitent souvent les pipelines terrestres pour siphonner le pétrole sans être détectés pendant qu'ils poursuivent leurs activités, mais une ligne illégale dans l'océan est très inhabituelle et suggère une opération de vol plus sophistiquée.

L'opérateur de Forcados, SPDC, une filiale locale de Shell, n'a pas immédiatement fourni de commentaire.

Le Nigeria, généralement le plus grand exportateur de pétrole d'Afrique, perd les revenus potentiels de quelque 600 000 bpj de pétrole, a déclaré M. Kyari, car une partie est volée et les compagnies pétrolières mettent au ralenti certains champs plutôt que d'alimenter les pipelines exploités par les voleurs.

Les exportations de pétrole brut sont passées sous la barre du million de bpj en août pour la première fois depuis au moins 1990, privant ainsi le Nigeria de liquidités cruciales.

Les chargements au terminal ont été arrêtés depuis la découverte d'une fuite d'un tuyau sous-marin au terminal le 17 juillet. Shell a déclaré cette semaine qu'elle s'attendait à ce que les chargements reprennent dans la seconde moitié d'octobre.

En août, la NNPC a attribué des contrats à des entreprises, y compris celles appartenant à d'anciens militants, pour lutter contre le vol de pétrole. (Reportage de Camillus Eboh à Abuja ; Reportage et rédaction supplémentaires de Libby George à Lagos ; Édition de Richard Chang)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SHELL PLC
09/12
09/12
09/12
09/12
08/12