SOFTBANK GROUP CORP.

9984
Cours en clôture. Cours en clôture  - 08/12
5493JPY -0.27%

Tokyo monte dans la foulée de Wall Street

22/10/2021 | 03:38

Tokyo (awp/afp) - Après un départ incertain, la Bourse de Tokyo évoluait en territoire positif vendredi en matinée, soutenue par l'optimisme de Wall Street la veille grâce notamment à un indicateur positif sur l'emploi américain et la baisse du yen face au dollar.

L'indice vedette Nikkei gagnait 0,4% à 28.824,79 points après 01H00 GMT, et l'indice élargi Topix progressait de 0,25% à 2.005,88 points.

A New York l'indice S&P 500 a atteint jeudi un nouveau sommet en clôture et l'indice Nasdaq à forte coloration technologique a lui aussi grimpé, tandis que le Dow Jones a fini stable.

Au-delà de résultats d'entreprises américaines inégalement accueillis par le marché, Wall Street a surtout été réjouie par la poursuite de la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, atteignant un nouveau plus bas depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs le yen repartait en baisse par rapport au dollar, un mouvement de change favorable pour les valeurs japonaises exportatrices.

Du côté des valeurs

NISSAN: le titre Nissan reculait de 0,92% à 590 yens. Selon le quotidien économique Nikkei, l'allié du français Renault a abaissé de 30% ses objectifs de production pour les mois d'octobre-novembre, du fait de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, qui n'épargne quasiment personne dans l'industrie automobile.

"La situation est toujours difficile" sur le front de l'offre des semiconducteurs, a commenté Nissan dans une déclaration transmise vendredi à l'AFP. Le groupe compte faire un point détaillé sur sa situation actuelle et ses perspectives lors de ses résultats du premier semestre 2021/22 qui seront publiés le 9 novembre, a-t-il précisé.

SOFTBANK DOPÉ PAR WEWORK: l'action SoftBank Group avançait de 1,23% à 6.655 yens. L'introduction à la Bourse de New York du géant américain des bureaux partagés WeWork, dont SoftBank Group est le premier actionnaire, s'est bien passée jeudi, deux ans après une tentative avortée à une valorisation bien plus élevée.

WeWork avait par la suite failli couler en raison d'immenses difficultés financières et n'avait dû son salut qu'à un sauvetage très coûteux par SoftBank Group. Il n'est d'ailleurs toujours pas certain que le groupe japonais rentre un jour dans ses frais s'élevant au total à plus d'une dizaine de milliards de dollars.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen refluait par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 114,11 yens vers 01H10 GMT, contre 113,99 yens jeudi à 21H00 GMT.

Le cours euro/yen était lui aussi quasi inchangé, un euro s'échangeant pour 132,52 yens contre 132,49 la veille.

Un euro valait 1,1621 dollar, contre 1,1623 jeudi à 21H00 GMT.

Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi matin en Asie: après 01H00 GMT le prix du baril américain de WTI s'appréciait de 0,33% à 82,77 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 0,39% à 84,94 dollars.

etb/mac/ob

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SOFTBANK GROUP CORP.
08/12
08/12
08/12
07/12
07/12