SOFTBANK GROUP CORP.

9984
Cours en clôture. Cours en clôture  - 30/07
6837JPY -2.61%

Tokyo retombe à son plus bas niveau depuis début janvier

20/07/2021 | 09:07

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo est retombée mardi à ses plus faibles niveaux depuis début janvier, subissant une phase de correction face aux inquiétudes sur la recrudescence de la pandémie, qui menace de retarder la reprise économique mondiale.

L'indice vedette Nikkei a reculé pour une cinquième séance d'affilée (-0,96% à 27.388,16 points), revenant à son plus bas niveau depuis le 6 janvier. L'indice élargi Topix a lui aussi perdu 0,96%, pour finir à 1.888,89 points.

Les marchés américains et européens avaient sérieusement piqué du nez lundi, soucieux des conséquences d'une nouvelle flambée du Covid-19 sur la reprise économique mondiale alors que le rythme des campagnes de vaccination a tendance à ralentir, et Tokyo a suivi cette tendance négative.

"Les inquiétudes sur une nouvelle flambée des infections au coronavirus dans le monde ont été derrière le déclin" du marché tokyoïte mardi, a commenté auprès de l'AFP Toshikazu Horiuchi, courtier chez IwaiCosmo Securities.

En Chine, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong perdait environ 1% après 06H30 GMT, tandis que les indices composites de Shanghai et Shenzhen étaient proches de l'équilibre en fin de séance.

Du côté des valeurs

CANON EN FORME: à contre-courant du marché, le titre du géant japonais de l'imagerie Canon a décollé de 9,23% à 2.708 yens. Le groupe a nettement relevé lundi ses prévisions de bénéfices net et opérationnel pour 2021, continuant à profiter de la tendance mondiale au télétravail qui dope notamment la demande d'imprimantes à jet d'encre pour la maison.

Dans un entretien accordé au quotidien économique Nikkei, son directeur général Fujio Mitarai a aussi évoqué un projet d'acquisition dans le secteur des équipements industriels et médicaux, sans donner davantage de détail.

FAST RETAILING ET SOFTBANK GROUP: les deux principaux poids lourds de l'indice Nikkei ont été malmenés après la débâcle des marchés occidentaux la veille et les perspectives assombries de l'économie mondiale face au Covid-19. SoftBank Group, le géant nippon des investissements dans la tech, a lâché 1,56% à 7.227 yens et Fast Retailing, le propriétaire de la marque mondiale de prêt-à-porter Uniqlo, a perdu 1,12% à 75.800 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen se stabilisait par rapport au dollar, à raison d'un dollar pour 109,50 yens à 06H30 GMT contre 109,46 yens lundi à 21H00 GMT. Mais le yen s'était nettement apprécié dans la journée de lundi face au billet vert, un mouvement négatif pour les exportateurs japonais.

L'euro se repliait encore face au yen, valant 129,00 yens contre 129,16 yens à la fin des échanges lundi.

La devise européenne descendait à 1,1781 dollar, contre 1,1800 dollar lundi à 21H00 GMT.

Les prix du pétrole tentaient de rebondir, après avoir lourdement dégringolé lundi sur fond d'interrogations croissantes sur la résistance de la demande mondiale face à la pandémie persistante.

Après 06H30 GMT le prix du baril de brut américain WTI regagnait 1,19% à 67,21 dollars, et celui du baril de Brent de la mer du Nord reprenait 0,96% à 69,28 dollars.

etb-si/rhl

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SOFTBANK GROUP CORP.
29/07
29/07
29/07
29/07
28/07