STRAUMANN HOLDING AG

STMN
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 02/03 17:20:00
1134.25CHF +0.82%

Recettes quasi-stables au 3e trimestre pour Straumann

28/10/2020 | 07:27

Zurich (awp) - Le spécialiste des dispositifs dentaires Straumann a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires quasi-stable. Malgré une reprise de la croissance organique durant ce partiel, le bâlois se montre prudent pour les prochains mois. Dans un marché morose, le titre a été fortement malmené.

La bonne dynamique s'est poursuivie en octobre, tirée en particulier par l'Europe, la Chine et le Japon, a indiqué à AWP le directeur général Guillaume Daniellot.

Il est cependant difficile d'évaluer la durabilité de cette évolution et la dynamique pour le reste du quatrième trimestre, a souligné le dirigeant, qui se refuse à énoncer des objectifs financiers au vu de l'évolution de la pandémie de coronavirus.

La société pense en outre que l'effet de rattrapage, dû au quasi-arrêt des activités au 2e trimestre, a déjà été absorbé. M. Daniellot s'est cependant montré rassurant en affirmant que les bases de Straumann demeuraient intactes.

Durant la période sous revue, les recettes ont à peine cédé 0,2% à 370,4 millions de francs, mais se sont étoffées de 8,3% hors effets de change. La croissance organique s'est pour sa part inscrite à 7,7%, précise mercredi le communiqué.

Toutes les régions à l'exception de l'Amérique latine, ont contribué à la performance. Les chiffres sont peu ou prou conformes au consensus AWP. Les analystes interrogés tablaient sur un chiffre d'affaires de 371,1 millions en moyenne.

Au troisième trimestre, les implants BLX se sont particulièrement bien écoulés. Leurs ventes ont renoué avec le niveau d'avant la crise, et Straumann a gagné des parts de marché. Le lancement de ce produit au Japon et à Taïwan devrait donner un autre coup de pouce, a fait remarquer le directeur général.

Les recettes sur l'ensemble de l'année de BLX devraient dépasser celles de l'exercice précédent, anticipe le responsable.

Croissance organique saluée mais titre chahuté

Sur les neuf premiers mois, les ventes ont cédé 15,3% à 975,5 millions de francs, en baisse de 10,7% hors effets de change et d'acquisition.

Vontobel parle de croissance organique "impressionnante" après une chute de 35,9% au 2e trimestre et une base de comparaison élevée au 3e trimestre 2019. La situation s'est redressée plus vite qu'anticipée, constate l'analyste Sibylle Bischofberger, en particulier en Asie-Pacifique.

Le redressement des affaires entre juillet et septembre démontre la résilience de l'entreprise, affirme l'analyste de Berenberg tout en ajoutant que l'on ne doit pas oublier que cette forte dynamique est également due à des transferts d'activités du 2e trimestre.

Se montrant prudent, l'analyste Michael Healy pense qu'il ne faut pas s'attendre à un rétablissement linéaire tout en notant que Straumann est bien positionné pour continuer à gagner des parts de marché.

Après avoir chuté de plus de 9% à la mi-journée, le titre Straumann a quelque peu limité ses pertes pour finir en baisse de 6,1% à 924,60 francs. L'indice de référence SLI a pour sa part abandonné 2,95%.

lk/vj/jh/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur STRAUMANN HOLDING AG
01/03
26/02
26/02
25/02
25/02