TELEFONAKTIEBOLAGET

ERCG
Cours en différé. Temps Différé  - 09/04 08:02:52
11.84EUR +0.34%

Ericsson maintient ses prévisions, l'impact du coronavirus limité

17/07/2020 | 08:17

Stockholm (awp/afp) - L'équipementier télécoms suédois Ericsson a annoncé vendredi une hausse de ses bénéfices net et opérationnel au deuxième trimestre et le maintien de ses prévisions, soulignant que l'épidémie de coronavirus avait eu un "impact limité" sur sa rentabilité.

Entre avril et juin, le numéro deux mondial des réseaux mobiles et parmi les pionniers de la 5G a réalisé un bénéfice net de 2,59 milliards de couronnes (270 millions de francs), en hausse de 40% sur un an pour un chiffre d'affaires en légère progression (+1%) à environ 55,6 milliards.

Le bénéfice opérationnel ressort en hausse de 3% à 3,85 milliards, au-dessus des attentes des analystes. "La pandémie de Covid-19 a eu un impact limité sur le bénéfice opérationnel et le flux de trésorerie durant le trimestre", a indiqué Ericsson dans un communiqué.

Le fleuron suédois a maintenu ses prévisions financières pour l'année et à moyen terme (2022), même si le Covid-19 "crée des incertitudes".

"Nous restons positifs sur les perspectives à long terme. Certains clients accélèrent leurs investissements, quand d'autres sont temporairement prudents", a commenté le PDG du groupe suédois, qui se bat sur le marché de la 5G avec le leader chinois Huawei et le finlandais Nokia.

A l'heure où se décide un plan de relance économique de l'Union européenne à Bruxelles, Björke Ekholm a appelé au passage l'Europe à accélérer ses investissements dans des réseaux de téléphonie et de télécommunication plus modernes, qui seront "un déterminant clé de la compétitivité à long terme de l'économie".

"Nous voyons de nombreuses régions dans le monde augmenter leurs investissements et en tant qu'entreprise européenne nous sommes inquiets de voir l'Europe prendre du retard", juge-t-il.

A ce jour, Ericsson a déployé 54 réseaux 5G, notamment en Chine, et signé 99 contrats commerciaux avec des opérateurs de par le monde, précise le groupe. Avec Huawei, dans le viseur des Etats-Unis, et Nokia, ils se partagent actuellement près de 80% du marché des réseaux de cinquième génération.

L'objectif annoncé en janvier pour 2020 par Ericsson était d'un chiffre d'affaire compris entre 230 et 240 milliards (contre 227,2 milliards en 2019) et une marge brute entre 37,5% et 39,5% - elle s'est élevée à 37,6% au deuxième trimestre.

Pour 2022, le groupe cherche à atteindre une marge opérationnelle de 10 à 12%, contre 7,7% au premier semestre et 8,3% sur l'année 2019.

afp/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur TELEFONAKTIEBOLAGET LM ERICSSON (PUBL)
2020
2020
2020
2020
2020