TF1

TFI
Cours en temps réel. Temps réel  - 21/10 13:18:13
8.48EUR +0.18%

Paris s'accorde une pause

08/09/2021 | 18:13

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a fini en baisse de 0,85% mercredi, reprenant son souffle alors que la Banque centrale européenne (BCE) tiendra sa réunion de politique monétaire jeudi.

L'indice vedette CAC 40 a perdu 57,18 points à 6.668,89 points, au lendemain d'un repli de 0,26%.

A la veille d'une décision de politique monétaire de la BCE, les Bourses européennes sont toutes restées dans le rouge.

Alors que la croissance de la zone euro a été légèrement réévaluée à la hausse et que l'inflation a continué d'augmenter cet été, certains membres de l'institution monétaire se sont fait entendre pour plaider en faveur d'un resserrement monétaire dans les prochains mois.

Le débat est le même à la Réserve fédérale américaine (Fed), qui se réunira fin septembre. Avant cette réunion, elle publiera dans la soirée son Livret beige, sorte d'état des lieux de l'économie américaine qui devrait donner des indications sur l'impact du variant Delta.

La Banque du Canada a de son côté opté mercredi pour le statu quo dans sa politique monétaire très accommodante.

Pour Lionel Melka, responsable de l'équipe de gestion d'Homa Capital, les marchés étaient concentrés ce mercredi sur "les valorisations des actions, qui sont très élevées" et "se demandent s'il y a encore un potentiel de hausse".

Aux Etats-Unis, les valeurs de la tech en particulier étaient en repli, entraînant quelques titres français comme STMicroelectronics, Capgemini ou Atos.

"On voit une rotation entre les valeurs cycliques", dépendantes de la conjoncture économique, qui sont délaissées au profit de "valeurs plus stables, défensives", ajoute l'analyste, constatant la hausse de Vinci, comparée aux replis de Schneider Electric et Stellantis. Un signe que les investisseurs s'inquiètent également des perspectives de croissance économique, confrontées à la progression des cas de Covid-19.

Dongfeng réduit sa participation dans Stellantis

Le titre Stellantis a accusé une baisse de 2,80% à 16,62 euros, et finit dernier du CAC 40, après que le chinois Dongfeng a réduit sa participation dans le constructeur franco-italo-américain, en cédant 1,15% du capital pour 600 millions d'euros, ce qui ramène sa participation à 4,5% dans le groupe.

Sanofi rachète une biotech américaine

L'action du géant pharmaceutique a reculé de 2,48% à 84,79 euros après l'annonce du rachat de la société américaine de biotechnologies Kadmon pour 1,9 milliard de dollars.

EssilorLuxottica augmente sa part dans GrandVision

Le géant franco-italien des lunettes a annoncé augmenter à 83,4% sa part dans le capital de son ancien concurrent néerlandais GrandVision, qu'il est en train de racheter en totalité. L'action a gagné 0,33% à 169,70 euros.

TF1 et M6 bien parties pour fusionner

Les actions de TF1 (+2,10% à 8,52 euros) et M6 (+3,91% à 18,60 euros) ont fini dans le vert après une déclaration du président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui doit rendre début 2022 son avis sur le projet de fusion des deux groupes. Il est "naturel" et "compréhensible" que les acteurs du paysage audiovisuel français se "mettent en ordre de marche" pour "développer leur capacité d'investissement et une sorte de souveraineté culturelle", a estimé Roch-Olivier Maistre.

Interparfums prévoit une fin d'année plus difficile

Le titre Interparfums a dégringolé de 4,92% à 56 euros après que le groupe a confirmé ses objectifs de chiffre d'affaires pour l'exercice en cours, tout en prévenant que le deuxième semestre se présentait "plus difficilement", en raison notamment de tensions sur la chaîne d'approvisionnement.

jvi/ak/eb

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur TF1
18/10
15/10
14/10
13/10
11/10