TOSHIBA CORPORATION

6502
Cours en clôture. Cours en clôture  - 14/04
4860JPY +5.77%

Tokyo lestée par la situation sanitaire

08/04/2021 | 03:22

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo était en baisse jeudi matin, après la séance terne de Wall Street la veille, et alors que la hausse des cas quotidiens de Covid-19 incitait plusieurs départements japonais à envisager des mesures sanitaires plus strictes.

Vers 01h10 GMT l'indice vedette Nikkei perdait 0,51% à 29.578 points tandis que l'indice élargi Topix reculait de 0,79% à 1.951,89 points.

"Le nombre d'infections augmente au Japon, ce qui aura un impact sur les secteurs des services ou de la logistique. Celui-ci devrait cependant être limité sur l'activité manufacturière", a estimé Takashi Ito de Nomura Securities, cité par Bloomberg.

Face à l'aggravation de la situation sanitaire, Tokyo, qui a levé mi-mars l'état d'urgence déclaré face à la pandémie, envisageait de prendre de nouvelles mesures, comme l'a déjà fait le département d'Osaka, la troisième ville du pays.

Celles-ci devraient cependant concerner avant tout les bars et les restaurants, priés de fermer plus tôt le soir.

"La saison des résultats a commencé, avec les entreprises de commerce de détail, et les investisseurs attendent de voir leurs prévisions pour l'exercice en cours (entamé le 1er avril, NDLR) et l'impact de la pandémie" sur leur activité, a ajouté M. Ito.

Du côté des valeurs

HITACHI: le titre du conglomérat industriel Hitachi reculait de 0,83% à 5.004 yens. Selon le quotidien économique Nikkei, le groupe étudierait en priorité l'offre d'un consortium mené par le fonds d'investissement américain Bain Capital en vue de céder sa filiale sidérurgique en difficulté Hitachi Metals, cotée séparément en Bourse et dont l'action bondissait, elle, de 4,41% à 1.893 yens.

La transaction pourrait dépasser les 800 milliards de yens (6,1 milliards d'euros) pour les 53% du capital d'Hitachi Metals détenus par Hitachi, ajoute le Nikkei.

TOSHIBA: l'action Toshiba lâchait 0,99% à 4.485 yens après avoir bondi de 18,3% mercredi, atteignant son plafond autorisé sur la séance après avoir confirmé la réception d'une offre de rachat de la part de la société britannique de capital-investissement CVC Capital Partners.

Selon le Nikkei, CVC proposerait une prime de 30% par rapport au cours de clôture de l'action Toshiba mardi, ce qui valoriserait le groupe plus de 20 milliards de dollars.

Du côté des devises et du pétrole

La monnaie japonaise regagnait du terrain face au billet vert, à raison d'un dollar pour 109,74 yens vers 01h10 GMT contre 109,85 yens mercredi à 21h00 GMT.

Le yen se renforçait aussi par rapport à l'euro, qui valait 130,22 yens contre 130,37 yens la veille.

La monnaie européenne était quasi stable face au dollar, à raison d'un euro pour 1,1866 dollar contre 1,1868 dollar mercredi à 21h00 GMT.

Le marché du pétrole évoluait en ordre dispersé jeudi matin en Asie, après la publication la veille des chiffres américains faisant état d'une chute des réserves de brut dans le pays et d'une forte hausse des stocks d'essence.

Vers 01h00 GMT le prix du baril américain de WTI baissait de 0,77% à 59,31 dollars tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord était parfaitement stable à 62,74 dollars.

mac/plh

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur TOSHIBA CORPORATION
14/04
14/04
14/04
14/04
14/04