TWET CENT

Pas de cours disponible
--EUR 0.00%

Trump positif au Covid-19, coup de tonnerre à un mois de l'élection

02/10/2020 | 13:29

Washington (awp/afp) - Le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé vendredi, d'un tweet, qu'il avait été testé positif au Covid-19 tout comme sa femme Melania, et qu'il se mettait en quarantaine à la Maison Blanche.

Cette annonce est un véritable coup de tonnerre à un mois de l'élection présidentielle où il briguera un second mandat face au démocrate Joe Biden. Elle pose une myriade de questions sur la suite de la campagne, qui se déroule déjà dans un climat extrêmement tendu.

"Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19", a tweeté le président républicain, 74 ans, qui a longtemps minimisé la menace de ce virus qui a fait plus de 207.000 morts aux Etats-Unis.

"La fin de la pandémie est en vue", avait-il affirmé lors d'une allocution pré-enregistrée diffusée jeudi soir, quelques heures avant son tweet.

Selon le médecin de la Maison Blanche, le président de la première puissance mondiale devrait continuer à exercer ses fonctions normalement et restera à la Maison Blanche pendant sa "convalescence".

"Le président et la Première dame vont tous les deux bien à cette heure", a précisé le Dr Sean Conley dans un bref courrier rendu public par l'exécutif américain.

Donald Trump est très critiqué pour sa gestion de l'épidémie, par ses adversaires mais aussi par des scientifiques et certains élus de son propre camp.

Il est accusé d'avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus et d'avoir envoyé des signaux contradictoires.

Eloge d'un anti-paludéen dont l'efficacité contre le nouveau coronavirus n'est pas démontrée, refus obstiné pendant de longs mois de porter un masque, théories abracadabrantes sur la possible injection d'eau de Javel dans le corps humain: le président des Etats-Unis a semé la confusion.

Sondage après sondage, une très large majorité d'Américains jugent sévèrement son action sur ce front.

Meeting en Floride annulé

Peu après le tweet du président, la Maison Blanche a annoncé l'annulation d'un déplacement en Floride prévu vendredi pour un meeting de campagne, à l'approche de l'élection du 3 novembre.

Elle a en revanche maintenu une conférence téléphonique sur le Covid-19 centrée sur "le soutien aux personnes âgées vulnérables".

Quelques heures plus tôt, le locataire de la Maison Blanche avait confirmé que Hope Hicks, sa proche conseillère, avait été testée positive.

Elle était à bord d'Air Force One avec le président américain lorsqu'il s'est rendu mardi à Cleveland, dans l'Ohio, pour participer au débat face à Joe Biden. Elle a également voyagé avec lui mercredi lorsqu'il a effectué un déplacement dans le Minnesota pour un meeting de campagne.

Le président américain a laissé entendre que sa conseillère pourrait avoir contracté le virus au contact de soldats ou de membres des forces de l'ordre.

"C'est très, très difficile quand vous êtes avec des membres de l'armée, ou de la police, qu'ils viennent vers vous ; ils veulent vous embrasser parce que nous avons vraiment fait du bon boulot pour eux", a-t-il affirmé. "Elle sait qu'il y a un risque, mais elle est jeune", a-t-il ajouté.

Les collaborateurs qui travaillent au sein de la "West Wing" sont testés quotidiennement, comme les journalistes qui se rendent sur place ou voyagent avec le président.

Voeux de rétablissement

De nombreux dirigeants ont immédiatement exprimé leurs voeux de "prompt rétablissement" à M. Trump et son épouse.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, parlant au nom de l'UE, a accompagné ses voeux d'une mise en garde: "Le Covid-19 est une bataille que nous devons tous continuer à mener. Tous les jours. Peu importe l'endroit où l'on vit", a-t-il twitté.

Ont également exprimé leur "meilleurs voeux" de rétablissement le Premier ministre britannique Boris Johnson, lui-même atteint de façon sérieuse par le coronavirus il y a quelques mois, la dirigeante allemande Angela Merkel, qui leur souhaite d'être bientôt "complètement rétablis", ou encore le Premier ministre indien Narendra Modi.

Le président russe Vladimir Poutine a été plus emphatique. "Je suis convaincu que votre vitalité naturelle, votre vigueur d'âme et votre optimisme vous aideront à vaincre ce dangereux virus", a-t-il déclaré dans un télégramme à son homologue américain, diffusé par le Kremlin.

Enfin le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont l'organisation a été accusée par le président américain d'incompétence dans sa gestion de la pandémie, a également twitté ses "meilleurs voeux de complet et prompt rétablissement" au couple présidentiel.

afp/lk

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur TWET CENT
02/12
08/11
08/11
06/11
02/10