UNICREDIT S.P.A.

UCG
Cours en différé. Temps Différé  - 30/09 17:41:25
10.458EUR +2.63%

La Russie va bloquer la vente des filiales russes des banques étrangères -Ifax cite le ministère des finances

15/07/2022 | 17:08

(Ce contenu a été produit en Russie où la loi restreint la couverture des opérations militaires russes en Ukraine).

MOSCOU (Reuters) - La Russie bloquera la vente des filiales russes de banques étrangères tant que les banques russes à l'étranger ne pourront pas fonctionner normalement, a déclaré vendredi l'agence de presse Interfax citant le vice-ministre des Finances Alexei Moiseev.

"Nous en avons discuté au sein de notre sous-commission, à savoir que nous ne donnerons pas maintenant, jusqu'à ce que la situation s'améliore, la permission de vendre les filiales des banques étrangères et leurs actifs en Russie", a déclaré Interfax citant Moiseev.

La banque centrale de Russie résiste aux appels nationaux visant à reprendre la gestion des activités locales des créanciers étrangers, ont déclaré à Reuters deux sources ayant une connaissance directe de la question, craignant notamment que cela n'incite les déposants à retirer leurs fonds.

Moiseev n'a pas exclu que le ministère des finances puisse soutenir l'idée de placer les filiales russes des banques sous le contrôle des banques d'État russes à l'avenir, a rapporté l'agence de presse RIA.

Le créancier français Société Générale a vendu son unité Rosbank à Interros Capital, une entreprise liée à l'oligarque russe Vladimir Potanin, mais d'autres, dont Raiffeisen, UniCredit et Citi, les trois plus grandes unités de banques occidentales en Russie, explorent encore des options.

Ces trois-là détenaient 3,5 trillions de roubles (60,3 milliards de dollars) d'actifs, contre 38 trillions de roubles pour le premier acteur russe, Sberbank, à la fin de 2021, lorsque les banques étrangères représentaient 11 % du capital bancaire russe total, selon les dernières données.

L'Occident a imposé des sanctions sans précédent au secteur bancaire russe en raison des actions de la Russie en Ukraine, bloquant les grandes banques du système mondial de paiements SWIFT et limitant leur capacité à opérer avec des devises étrangères.

En avril, à la suite de l'imposition de sanctions, la VTB en Europe n'a plus été autorisée à prendre des instructions de la banque mère VTB, le deuxième créancier de Russie, et ses actifs ont été coupés.

(1 $ = 58,0480 roubles)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur UNICREDIT S.P.A.
30/09
30/09
30/09
30/09
29/09