V-ZUG HOLDING AG

VZUG
Cours en différé. Temps Différé  - 03/12 17:30:41
122.2CHF +1.50%

V-Zug doit aller de l'avant après une entrée en Bourse réussie

17/08/2020 | 11:46

Zurich (awp) - V-Zug a bien réussi sa voie vers l'indépendance mais doit maintenant persévérer pour atteindre ses objectifs à moyen terme, près de deux mois après son entrée en Bourse, estiment les spécialistes. Dans l'immédiat, l'entreprise a mieux résisté que prévu à la crise pandémique du coronavirus au premier semestre.

Le fabricant zougois d'appareils électroménagers, qui revendique la place de numéro un suisse du marché et qui vole de ses propres ailes en Bourse depuis le 25 juin, a certes mieux maîtrisé que prévu l'environnement difficile de 2020, comme le montrent les chiffres semestriels publiés lundi, estime Martin Hüsler, analyste à la Banque Cantonale de Zurich (ZKB), interrogé par AWP.

Mais 2020 constitue une année supplémentaire de transition exigeante, avec la construction d'une nouvelle installation frigorifique, les investissements dans la numérisation et les processus qui devront se poursuivre encore pendant un certain temps, a-t-il précisé.

"Ce n'est qu'à moyen terme, soit en 2023, qu'un retour à des marges opérationnelles (Ebit) supérieures à 10% semble à nouveau réaliste", a calculé M. Hüsler.

Pour réaliser de manière conséquente une telle stratégie, "l'indépendance boursière est capitale, car elle permet à V-Zug d'être beaucoup plus ciblé sur ses objectifs", a relevé l'analyste de ZKB.

Depuis la scission, la maison mère Metall Zug garde le contrôle d'environ 30% des actions de V-Zug en tant que participation stratégique. Avant de parvenir à son indépendance, V-Zug servait de locomotive dans le développement de la marche des affaires de Metall Zug.

Au premier semestre, cela s'est traduit par l'ouverture de salles d'exposition Zugoramas supplémentaires à Pékin et à Munich. L'expérience de la marque offerte aux clients dans le showroom de Munich a été récompensée par le "German Brand Award".

Depuis sa mise en Bourse, l'évolution de l'action n'a pas été "extraordinaire", la nominative ayant lâché quelque 7%. Mais les résultats du jour ont dopé les cours: après avoir ouvert en nette hausse de 3,4%, l'action accélérait de 4,4% à 76,20 francs, dans un indice SPI en hausse de 0,2% à 11h00.

Mieux que les attentes

Le chiffre d'affaires de la société zougoise s'est hissé de 0,4% à 258,6 millions de francs par comparaison avec le premier semestre 2019. Le résultat d'exploitation (Ebit) s'est établi à 12,9 millions de francs, contre 3,7 millions il y a un an (+251,2%).

Quant au bénéfice net, il s'est inscrit à 11,3 millions, un bond de 310,6% pendant la période sous revue. Tous ces chiffres sont nettement meilleurs que les attentes des analystes interrogés par AWP.

Le retour à des livraisons très fiables a eu un effet positif sur les affaires, en particulier en Suisse. V-Zug a pu maintenir sa capacité de livraison à tout moment, même pendant les restrictions Covid-19 les plus strictes.

A ce jour, le groupe n'a pas été aussi gravement touché par les conséquences de la pandémie que craint initialement. Néanmoins, l'impact sur l'ensemble de l'entreprise est toujours sérieux. De nombreux problèmes liés à l'approvisionnement ont été résolus avec succès, suite à des efforts considérables.

L'annulation des foires commerciales et l'impossibilité de développer des mesures de soutien aux ventes, telles que des conseils dans les salles d'exposition de Zugorama et au domicile des clients, ont réduit les coûts au premier semestre, mais pourraient également faire baisser les revenus ces prochains mois.

Le chômage partiel a été introduit pour 60 à 80 employés en Suisse pour une période de deux mois.

Compte tenu de la pandémie de Covid-19, la direction s'estime satisfaite des résultats. "Nous avons réussi à accroître légèrement les revenus et à générer des flux de trésorerie élevés", a indiqué le président Oliver Riemenschneider lors d'une conférence de presse.

Néanmoins, les incertitudes demeurent importantes, a-t-il souligné. Raison pour laquelle V-Zug n'a livré aucune perspective pour l'exercice dans son ensemble. En règle générale, le premier semestre s'avère plus faible que le second.

Peter Spirig a été nommé nouveau directeur général de V-Zug à partir du 1er septembre.

md/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur V-ZUG HOLDING AG
03/12
02/12
30/11
18/11
27/10