VOLKSWAGEN AG

VW
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 27/09 15:19:41
272.5EUR +1.79%

Accord SK Innovation/LG Chem, une victoire pour l'emploi américain selon Biden

11/04/2021 | 16:48

WASHINGTON (awp/afp) - Joe Biden a salué dimanche l'accord trouvé entre les groupes sud-coréens SK Innovation et LG Chem pour éteindre leur litige sur les batteries au lithium, y voyant "une victoire pour les travailleurs américains et l'industrie automobile américaine".

Les deux géants industriels ont annoncé dans un communiqué commun être parvenus à un règlement à l'amiable dans une affaire de secrets commerciaux dont les procédures avaient été lancées en 2019 aux Etats-Unis.

Cet accord va surtout permettre de relancer des projets de développement d'usines en Géorgie (sud-est des Etats-Unis) qui fourniront des batteries pour les véhicules électriques de Ford et de Volkswagen.

"Un élément clé de mon plan +pour reconstruire mieux+ est de faire construire les véhicules électriques et les batteries du futur, ici, en Amérique, partout en Amérique, par des travailleurs américains", a souligné le président américain dans un communiqué.

"Nous avons besoin d'une chaîne d'approvisionnement de batteries de véhicules électriques solide, diversifiée et résistante basée aux Etats-Unis, afin de pouvoir répondre à la demande mondiale croissante de ces véhicules et composants - en créant des emplois bien rémunérés, ici, chez nous et en jetant les bases des emplois de demain", a-t-il ajouté.

Le règlement annoncé dimanche par les groupes sud-coréens est ainsi "un pas positif dans cette direction", a-t-il estimé.

"Nous sommes déterminés à travailler ensemble pour soutenir le programme climatique de l'administration Biden et pour développer une chaîne d'approvisionnement américaine robuste", ont assuré de leur côté Jong Hyun Kim, PDG de LG Energy Solution et Jun Kim PDG de SK Innovation, dans leur communiqué commun.

Ils ont également souligné que leurs groupes avaient décidé de "se concurrencer à l'amiable" dans l'intérêt des industriels du secteur aux Etats-Unis comme en Corée du Sud.

La représentante américaine au Commerce Katherine Tai a, elle, estimé que les Etats-Unis étaient désormais en mesure de faire respecter les droits des innovateurs technologiques.

Selon le Washington Post, l'accord trouvé va permettre à SK Innovation de terminer la construction de ses installations, avec à la clé l'emploi de 1.000 travailleurs d'ici la fin de cette année.

"D'ici 2024, les usines compteront 2.600 travailleurs et produiront chaque année des batteries lithium-ion pour plus de 300.000 véhicules électriques, principalement pour les marques Ford et Volkswagen", selon le quotidien américain.

Dt/iba

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
20/09
16/09
16/09
14/09
11/09