VOLKSWAGEN AG

VW
Pas de cours disponible
--EUR 0.00%

Tokyo refroidie par des doutes sur l'efficacité des vaccins contre Omicron

30/11/2021 | 08:09

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a renversé la vapeur en cours de séance mardi, piquant du nez après la publication de propos du patron de Moderna doutant de l'efficacité des vaccins existants contre le nouveau variant Omicron du coronavirus.

Après avoir grimpé de 1,5% dans la matinée, l'indice vedette Nikkei a fini en recul de 1,63% à 27.821,76 points, son plus bas niveau depuis le 7 octobre.

L'indice élargi Topix a lâché 1,03% à 1.928,35 points.

La place tokyoïte était bien orientée dans la matinée, emboîtant le pas à Wall Street dont les inquiétudes de vendredi liées au nouveau variant Omicron se sont dissipées lundi.

Mais les indices japonais ont plongé après la publication par le Financial Times d'une interview de Stéphane Bancel, patron de la firme pharmaceutique américaine Moderna, où il estime que les vaccins existants seront moins efficaces contre Omicron que contre les précédents variants.

Ces propos "ont provoqué un mouvement général tendant à éviter les positions risquées", a commenté Masahiro Yamaguchi de SMBC Trust Bank, cité par l'agence Bloomberg.

Sur les places chinoises, l'indice Hang Seng de Hong Kong perdait 2,1% peu avant la clôture. Shanghai et Shenzhen étaient proches de l'équilibre.

Du côté des valeurs

NISSAN: le constructeur automobile japonais Nissan (-5,15% à 562,9 yens), allié du français Renault et ancien pionnier de l'électrique, a annoncé lundi un objectif de 50% de véhicules électrifiés (électriques et hybrides) dans ses ventes mondiales à l'horizon 2030, contre environ 10% en 2020.

Nissan était l'un des pionniers mondiaux des véhicules électriques, avec son modèle Leaf sorti à partir de 2010. Mais il s'est fait doubler sur ce segment actuellement dominé par l'américain Tesla, et des géants automobiles comme Volkswagen mettent désormais le paquet pour accélérer dans ce domaine en pleine expansion.

Mais la longue expérience de Nissan dans l'électrique est un avantage précieux, a vanté lundi son directeur opérationnel Ashwani Gupta dans un entretien à l'AFP.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen remontait face à la monnaie américaine, un dollar s'échangeant pour 113,04 yens vers 06H50 GMT, contre 113,53 yens lundi à 21H00 GMT.

Le yen grimpait aussi par rapport à l'euro, qui valait 127,95 yens contre 128,19 yens la veille.

L'euro valait 1,1327 dollar, contre 1,1291 dollar lundi à 21H00 GMT.

Le marché du pétrole reculait: vers 06H45 GMT le prix du baril américain de WTI perdait 3,55% à 67,47 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord lâchait 3,54 à 70,84 dollars.

mac/tho

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
28/07
26/07
25/07
22/07
08/07