US DOLLAR / RUSSIAN

USDRUB
Temps Différé - 06:57 07/12/2022
63.1000 RUB +1.12%

Poutine se prépare à proclamer l'annexion de régions ukrainiennes

30/09/2022 | 05:56

30 septembre (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine devrait annoncer vendredi l'annexion de quatre régions ukrainiennes lors d'une cérémonie que Kyiv a décrit comme "la foire du Kremlin".

Vladimir Poutine signera un traité sur "l'entrée de nouveaux territoires au sein de la Fédération de Russie", trois jours après l'organisation de référendums dans les régions ukrainiennes tenues par les forces russes et par les séparatistes soutenus par le Kremlin.

Kyiv et les Occidentaux ont dénoncé ces référendums comme des simulacres de consultations.

"La société russe sera privée d'une économie normale, d'une vie qui en vaille la peine et de tout respect des valeurs humaines, tout cela en raison de la volonté d'une seule personne de poursuivre cette guerre", a déclaré le président ukrainien Volodimir Zelensky lors de son allocution quotidienne.

"Il est encore possible d'y mettre fin. Mais pour y parvenir, il faut arrêter cette personne en Russie qui préfère la guerre à la vie. Vos vies, citoyens de Russie", a-t-il ajouté.

Moscou a de son côté estimé que la population avait librement choisi de revenir dans le giron de sa "patrie historique".

Vladimir Poutine a reconnu jeudi par décret l'indépendance des régions occupées de Kherson et Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, ouvrant la voie à leur intégration formelle au sein du territoire de la Fédération de Russie.

La cérémonie doit débuter à 15h00 heure locale (12h00 GMT) dans la salle Saint George, au Kremlin.

Vladimir Poutine prononcera un discours et rencontrera les dirigeants des "républiques populaires" de Donetsk et de Louhansk, ainsi que les responsables, nommés par Moscou, des administrations des régions de Kherson et de Zaporijjia.

Un concert se tiendra ensuite sur la place Rouge de Moscou, où une tribune avec des écrans géants a été installée.

Malgré la pompe des festivités, l'annexion de ces régions intervient alors que Vladimir Poutine se trouve dans une position pour le moins inconfortable.

Le président russe a décrété la semaine dernière la mobilisation partielle de réservistes pour remplir les objectifs de son "opération militaire spéciale", alors que l'Ukraine a entamé la reconquête des territoires occupés.

De nombreux Russes, y compris certains responsables, ont manifesté leur mécontentement depuis l'annonce de Vladimir Poutine et des milliers de Russes ont quitté le pays pour échapper à l'ordre de mobilisation.

Le dirigeant russe a par ailleurs admis publiquement des failles dans l'organisation de l'opération et exigé que "toutes les erreurs" commises lors de la mobilisation soient corrigées.

(Reportage Mark Trevelyan et les rédactions de Reuters; version française Camille Raynaud)

© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
07:09
07:05
06:50
06:44
06:34