CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 24/06 18:05:02
6631.15PTS +1.22%

CAC40 : sur 48H, il ne se passe rien, W-Street rebondit +1,5%

13/05/2021 | 18:19
(CercleFinance.com) - La bourse de Paris aligne une seconde séance de hausse (+0,14% à 6.288) malgré un contexte de nervosité exacerbée.

Le CAC40 fait apparemment bien mieux que se reprendre... mais sans acheteurs puisqu'il ne s'est échangé qu'à peine 2,85MdsE, à comparer avec les 4,5MdsE de la séance de correction de lundi.

CAC40: sur 48H, il ne se passe rien, W-Street rebondit +1,5%
Le CAC40 est même parvenu à se hisser brièvement au-dessus des 6.300Pts (soit près de +150Pts sur les plus bas du jour et un plancher de 6.150).

L'Euro-Stoxx50 a suivi la même trajectoire en 'V' et affiche +0,1% (à 3.950) contre -2,2% à 3.860 ce matin.

A Wall Street, les 3 principaux indices regagnent entre +1,3% et +1,5%, le Dow Jones renoue avec les 34.000Pts.

Les 'futures' US avaient donné le ton dès 11H en entamant une remontée sans véritable facteur déclenchant : elle s'est poursuivie malgré de mauvais chiffres US concernant les prix à la production (le 'PPI' publié à 14H30): le Nasdaq grimpe de +1,6% contre -0,8% ce matin, le S&P500 gagne +1,3%... et ce, malgré l'envol de +0,6% des prix à la production aux Etats-Unis en avril par rapport au mois précédent, dont une hausse de 0,7% en 'core rate' (hors alimentation, énergie et négoce, des progressions supérieures aux attentes des économistes).

Sur les douze derniers mois, la hausse des prix producteurs s'établit ainsi à 6,2% en données brutes et à 4,6% en 'core rate' contre respectivement 4,2% et 3,1% en mars.

Pour rappel, par rapport à avril 2020, l'indice des prix a augmenté de 4,2% en brut et de 3% hors éléments volatils, des rythmes annuels en accélération sensible par rapport à mars et au-dessus des attentes de Jefferies (3,6% et 2,4% respectivement).

Par ailleurs, les inscriptions aux allocations chômage ont diminué de -34.000 à l'issue de la semaine du 3 mai aux Etats-Unis, selon le Département du Travail, pour s'établir à 473 000, contre 507 000 la semaine précédente (chiffre révisé par rapport aux 498 000 annoncés initialement).

Il s'agit du niveau le plus faible enregistré depuis mars 2020, précise le rapport.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 534 000, en recul de 28 250 d'une semaine à l'autre.

Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a augmenté de 37 000 la semaine du 26 avril, à 3 655 000.

Les T-Bonds US se détendent de -3Pt de base vers 1,672% ce soir, en revanche, la dégradation se poursuit en Europe avec des OAT à 0,268% contre 0,259% et des Bunds à -0,12% contre -0,128% la veille.

Cela devrait peser sur les indices de l'Eurozone mais ce n'est pas le cas.

Dans l'actualité des valeurs, des rachats à bon compte s'opèrent sur ST-Micro (+1,3%), Dassault Systèmes (+1%) mais la lourdeur persiste sur les bancaires (-1,2% en moyenne).

Danone annonce avoir finalisé la cession stratégique de sa participation d'environ 9,8% dans Mengniu, pour un produit brut de 15,4 milliards de dollars de Hong Kong, soit 1,6 milliard d'euros.

CNP Assurances (-3%) a dévoilé mercredi soir un résultat net part du groupe de 308 millions d'euros, en hausse de 2,9% (+5,6% à périmètre et change constants), pour un chiffre d'affaires de 7,9 milliards, en croissance de 14,6% (+21,8% en organique).

La Française des Jeux a annoncé que l'État français va remettre une action complémentaire pour chaque tranche de dix actions acquises par un actionnaire particulier lors de l'introduction en Bourse de la société.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
24/06
24/06
24/06
24/06
24/06