CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 10/08 18:05:02
6523.44PTS +0.52%

CAC40 ne tient pas au contact des 6.000, le DAX perd 0,5%

04/07/2022 | 17:04
(CercleFinance.com) - La bourse de Paris voit ses gains fondre de moitié cet après-midi, de 0,9% vers 0,45% : le CAC40 qui tutoyait ce midi les 6.000 se retrouve à proximité immédiate des 5.950 à 45 minutes de la clôture.
Le DAX40 bascule dans le rouge (-0,5% vers 12.750, plancher annuel retracé) après publication d'un chiffre historique (l'Allemagne a cessé d'être excédentaire en mai !).

Les volumes sont évidemment squelettiques (moins de 1,200MnsE échangés en 8 heures en ce jour de clôture des marchés aux Etats-Unis pour cause de fête nationale.

L'indice parisien reste soutenu par Alstom (+2%) et TotalEnergies qui gagne 4%.

Ce matin, les investisseurs ont pu prendre connaissance de la balance commerciale allemande qui ressort négative de -1MdE pour la première fois depuis plus de 30 ans (1991) ainsi que des prix à la production industrielle sur le vieux Continent
Ils ont augmenté de 0,7% dans l'Eurozone et de 0,8% dans l'UE, selon les estimations d'Eurostat, après des hausses de 1,2% dans la zone euro et de 1,3% dans l'UE le mois précédent.

Par rapport à mai 2021, les prix à la production industrielle ont augmenté de façon vertigineuse : de 36,3% dans la zone euro et de 36,4% dans l'UE en mai... mais les optimistes notent une légère décrue par rapport à des variations annuelles de respectivement 37,2% et 37% observées au mois d' avril: le sommet de la courbe aurait-il été atteint ?

Les marché obligataires ne paraissent pas rassurés puisque les rendements remontent brutalement de +13Pts sur nos OAT ou +11Pts sur les Bunds à 1,93% et 1,34% respectivement... et même +14Pts sur les BTP italiens à 3,34%.
L'Euro profite de ce regain de rémunération pour grappiller +0,2% vers 1,0440/$, mais en l'absence des cambistes américains, mieux vaut ne pas tirer trop de conclusions.

Dans les prochains jours, paraîtront également les indices d'activité PMI composites, les productions industrielles française et allemande, les ventes de détail en zone euro, et surtout le rapport mensuel sur l'emploi américain.

'Nous prendrons connaissance des minutes des réunions de juin de la Fed (mercredi) et de la BCE (jeudi), mais cela sera légèrement daté compte tenu de la rapidité avec laquelle la situation macroéconomique évolue', note en outre Deutsche Bank.

Dans l'actualité des valeurs, Orpea (+4%) annonce qu'un renouvellement de son conseil d'administration sera proposé à la prochaine AG, avec notamment l'arrivée de l'ex-PDG de la SNCF Guillaume Pepy qui doit prendre la présidence du conseil.

Plastic Omnium fait part de la clôture de l'acquisition d'AMLS (Automotive Lighting Systems), activité du groupe ams OSRAM, qui intègre désormais la division Lighting nouvellement créée au sein de l'équipementier automobile.

Elior Group annonce une série de changements au sein de son conseil d'administration, dont la nomination de Bernard Gault comme PDG : il assurera ainsi la continuité du plan de redressement des marges initié depuis sa nomination à la direction générale... mais ce cumul des fonctions déplait au marché et le titre lâche -3,5% vers 2,12E.

Atos (-10%) poursuit sa descente aux enfers, sous les 11,4E.

Saint-Gobain indique avoir signé un accord définitif en vue de la cession de Protrae, son activité de transformation et de distribution de bois au Danemark, en raison d'un positionnement et d'une taille critique insuffisants.

Enfin, Schneider Electric indique avoir signé, le 3 juillet, l'accord-cadre prévoyant la cession de ses activités en Russie à l'équipe dirigeante locale, cession qui reste soumise aux approbations réglementaires et à d'autres conditions.


Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
18:43
18:32
18:30
18:29
17:48