CAC 40

PX1
Temps réel Euronext Paris - 18:05 02/12/2022
6742.25 PTS -0.17%

CAC40 : poursuit son rebond dans l'attente de l'inflation US

13/09/2022 | 10:48
(CercleFinance.com) - Après cinq séances de hausse, la Bourse de Paris poursuit son mouvement de hausse à l'ouverture, le contexte étant cependant à la prudence avant la publication de plusieurs indicateurs économiques importants, dont les chiffres très attendus de l'inflation aux Etats-Unis. L'indice CAC40 progresse de 0,4% vers 6358 points.

Après avoir essuyé deux semaines de sévère correction en août, les marchés boursiers ont repris vie en septembre grâce à une diminution des anticipations d'inflation, due notamment au reflux des prix du pétrole.

Les investisseurs restent partagés entre tentation de réaliser quelques bonnes affaires et aversion au risque persistante sur fond de menaces récessionnistes et de resserrement des politiques monétaires des grandes banques centrales.

L'indicateur des prix à la consommation aux Etats-Unis (CPI) pour le mois d'août, qui tombera à 14h30, sera étudié soigneusement dans un contexte de crainte d'une inflation prolongée qui pourrait relancer les spéculations sur le calendrier d'éventuelles hausses de taux de la Réserve fédérale.

La moyenne des estimations des économistes donne un chiffre de 8,1% en rythme annuel pour l'indice d'inflation principal, après +8,5% en juillet, ce qui pourrait montrer que le pic d'inflation a été dépassé.

'Plusieurs signaux présagent un freinage à court terme', estiment les économistes d'Oddo BHF, qui mettent principalement en évidence le recul des prix à la pompe.

'Les prix des voitures d'occasion baissent nettement, de même que les cours de nombreuses matières premières', fait remarquer la banque privée.

S'il semble encore trop tôt pour anticiper un changement de stratégie des banquiers centraux américains, un tassement de l'inflation pourrait nourrir l'appétit pour le risque.

La boussole du CPI, en particulier dans sa version de base ('core') qui exclut les composants les plus volatils, pourrait toutefois réserver de moins bonnes surprises.

'Si l'inflation coeur venait à remonter, cela viendrait infléchir une série de trois mois de décrue et mettrait un peu plus de pression sur la Fed pour durcir le ton lors de sa réunion du 19 septembre', met en garde La Financière de l'Echiquier.

En attendant l'inflation américaine, le marché prendra connaissance dans le courant de la matinée de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, qui pourrait alimenter les craintes sur la croissance européenne.

La Bourse de New York a fini dans le vert lundi à l'issue d'une séance marquée par un retour des investisseurs sur les valeurs de la technologie et de l'énergie.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans reprend points de base, à 3,36%, mais son équivalent allemand reflue en direction de 1,65% après être monté jusqu'à 1,75% hier.

Le dollar, lui, cède du terrain à quelques heures de la publication des chiffres des prix à la consommation américains, autour de 1,0140 face à l'euro.

Les cours du pétrole continuent leur mouvement de yo-yo après avoir nettement progressé hier sur des rumeurs d'un possible embargo européen sur les produits pétroliers russes. Le baril de Brent gagne 0,1% au-delà de 94 dollars et le brut léger américain 0,2% à 87,9 dollars.

Du coté des valeurs, Bouygues Travaux Publics enrichit son offre de solutions d'infrastructures pour l'éolien offshore, avec l'acquisition exclusive de la technologie d'embase flottante OO-STAR, détenue par Floating Wind Solutions. Cette technologie permet de s'adapter à un grand nombre d'environnements marins, de réduire l'empreinte carbone de l'infrastructure des fermes éoliennes et de diminuer les coûts d'exploitation et de maintenance.

Aveva serait sur le point de conclure un accord avec Schneider selon Sky News. Schneider pourrait racheter Aveva sur la base d'une valeur de 9 milliards de livre sterling.

Selon Sky News, les deux groupes discuteraient du rachat de 40% d'Aveva que Schneider ne possède pas déjà sur la base d'un prix de plus de 30 £ par action. Schneider détient déjà 60% du capital. Ce montant valoriserait le prix d'achat des 40% à environ 3,5 milliards de livre sterling. Cet accord devrait être conclu avant le 21 septembre selon des sources bancaires interrogées par Sky News.

Air Liquide annonce la vente de ses activités Industriel Marchand en Arabie saoudite à Abdullah Hashim Industrial Gases & Equipment, une co-entreprise d'Air Products pour son activité Industriel Marchand en Arabie saoudite. Cette cession est non significative sur l'ensemble du périmètre d'Air Liquide dans la zone Afrique Moyen Orient et Inde.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
02/12
02/12
02/12
02/12
02/12