CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 14/05 18:05:02
6385.14PTS +1.54%

CAC40 : qui pèse quoi dans l'indice ?

14/04/2021 | 15:13

La capitalisation de 300 milliards d'euros atteinte par LVMH aujourd'hui nous donne l'occasion de rappeler les règles qui régissent l'indice CAC40 en matière de poids des entreprises qui le composent, et de dériver sur la façon dont l'indice est bâti. Cela permet notamment de comprendre pourquoi un LVMH vaut vingt-cinq Renault et les raisons pour lesquelles Hermès est moins influent sur l'indice que Danone malgré une capitalisation trois fois plus élevée.

Pour commencer, comment détermine-t-on les membres du CAC40 ? Euronext classe en fait les entreprises cotées sur son marché réglementé en fonction d'une combinaison de deux critères : les volumes échangés et la capitalisation boursière flottante, qui permet d'avoir un palmarès mis à jour en permanence. Quelques mots sur ces deux notions :

  • Les volumes échangés : il s'agit de la valeur (en euros) du cumul des échanges négociés dans le carnet d'ordres électronique d'Euronext et des transactions hors-marché mais réalisées dans l'environnement réglementaire d'Euronext.
  • La capitalisation flottante : il s'agit de la fraction de la capitalisation disponible à la négociation. Par exemple, Total capitalise environ 99 Mds€ actuellement, dont 91% disponibles. Sa capitalisation flottante est donc de 89 Mds€ (Euronext retient le multiple de 5% le plus proche). Les 9% indisponibles sont constitués des titres détenus par les employés ou par l'autocontrôle par exemple. Pour L'Oréal, la capitalisation totale atteignait à la même date 190 Mds€. Toutefois, la Famille Bettencourt détient 33,2% du capital, Nestlé 23,2% et les salariés 0,8%. Le flottant de L'Oréal ne représente en fait que 42,2% des actions en circulation, arrondi donc à 40%. La capitalisation flottante du géant des cosmétiques se limite en fait à 76 Mds€ (190 x 40%), donc moins que celle de Total. Par conséquent, Total pèse plus lourd que L'Oréal au sein du CAC40.

A partir de ces deux critères, Euronext classe donc toutes les actions inscrites sur son marché réglementé. Les 40 valeurs du haut du classement sont versées dans le CAC40. Les 20 suivantes intègrent le CAC Next 20, surnommé l'antichambre du CAC40, et ainsi de suite. Chaque trimestre, un "conseil scientifique des indices" prend acte des changements dans le classement pour éventuellement modifier la composition des indices. Cette instance doit normalement entériner le classement mathématique. Le règlement Euronext lui permet toutefois de déroger ponctuellement "dans l'intérêt des utilisateurs de l'indice". Les 35 premières valeurs font d'office partie de l'indice. De la 36e à la 45e place, la priorité est donnée au sociétés qui sont déjà présentes dans le CAC40 quand il s'agit de procéder à des modifications. Il y a donc une "zone grise" dans la sélection des valeurs qui sont en queue de peloton du CAC40 et celles qui sont en tête du CAC Next 20.

Notez également que des règles de plafonnement (vous lirez parfois le terme capping, en anglais) sont prévues au sein du CAC40 : aucune valeur ne peut peser plus de 15% de l'indice. A l'époque où Total était la seule très grosse valeur française, son poids dans l'indice était plafonné. Dernièrement, aucune valeur n'était bridée, même si LVMH, qui pèse 11,5% de l'indice parisien, fait figure de poids lourd, puisque son dauphin, Sanofi, ne représente que 6,67% du CAC40.

Pour terminer, voici un graphique agrandissable qui montre les capitalisations réelles du CAC40 au 14 avril 2021 (en rouge) et la capitalisation flottante (en bleu). Quand le trait rouge est bien plus élevé que le trait bleu, cela signifie que le flottant est réduit. Vous trouverez quelques constatations d'intérêt sous le graphique :

Les capitalisations et les capitalisations flottantes du CAC40
Source Zonebourse avec Euronext
  • La capitalisation de LVMH est si élevée que malgré un flottant à peine supérieur à 50%, la société est de loin l'entreprise la plus influente du CAC40.
  • Avec la seconde capitalisation de l'indice, L'Oréal, n'émarge qu'au 4e poids dans le CAC40 pour les raisons précitées.
  • Hermès affiche la 4e capitalisation du CAC40 mais son flottant modeste (un peu plus de 30%) ne classe la société qu'au 15e rang réel.
  • LVMH pèse autant, en matière de flottant, que la somme des 13 dernières valeurs du CAC40 (Renault, Atos, Bouygues, Thales, Carrefour, Unibail, Alstom, Publicis, Veolia, Crédit Agricole, ArcelorMittal, Worldline et Société Générale).
  • Grâce à la hausse récente, le CAC40 vient de franchir le cap d'une capitalisation globale (et non flottante !) de 2 000 Mds€, dont 14,95% pour le seul LVMH et 33,55% pour les "GAFA" françaises, baptisées "KHOL" par AlphaValue, soit LVMH, L'Oréal, Kering et Hermès, un compartiment du luxe qui pèse 671 Mds€ sur la base des cours du jour. La capitalisation flottante de l'indice avoisine 1400 Mds€, selon nos calculs, dont 22,7% pour les "KHOL". 

Pour en finir avec LVMH, le groupe est aussi le numéro un du marché européen en capitalisations globale, comme l'illustre ce tableau converti en dollars pour favoriser la comparaison : 

Les plus grosses capitalisations brutes en Europe (Source Zonebourse)
Les plus grosses capitalisations brutes en Europe (Source Zonebourse)

 

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
14/05
14/05
14/05
14/05
14/05