CAC 40

PX1
Temps réel estimé TTMZero - 20:55 30/11/2022
6776.35 PTS +1.61%

CAC40 : un calme étrange avant FED et après discours Poutine

21/09/2022 | 15:20
(CercleFinance.com) - Après un petit trou d'air à l'ouverture (-1,2% vers 5.915), le Bourse de Paris parvient à rebondir et à reste stable ce mercredi, dans l'attente des annonces de la Réserve fédérale, dont la communication sera scrutée avec soin dans un contexte de craintes grandissantes concernant la santé de l'économie mondiale.
L'indice CAC40 grappille quelques fractions, vers 5.990 points et reste sous le seuil des 6.000 points.

Après avoir débattu pendant deux jours de l'évolution de l'inflation et des risques entourant la croissance, les responsables de la banque centrale devraient décider, ce soir, de relever les taux de 75 points de base pour la troisième fois consécutive.

La décision sera rendue publique dans un communiqué diffusé à 20h00 (heure de Paris) et accompagnée de nouvelles prévisions économiques, avant une conférence de presse de Jerome Powell.

Le patron de la Fed sera attendu sur deux points: les 'dots' - autrement dit les prévisions de la banque centrale sur l'évolution des taux - et ses anticipations en matière d'inflation.

'Il devrait aussi réaffirmer que les futures hausses de taux continueront de dépendre des données macro-économiques', indique François Rimeu, stratégiste senior chez La Française AM.

'Il rappellera sans doute aux marchés que 'l'histoire met fortement en garde contre un assouplissement prématuré de la politique'', ajoute le gérant.

Hier, Wall Street avait enfoncé d'importants supports, pénalisée par les valeurs de l'immobilier après de mauvais chiffres de la construction résidentielle, dans un marché qui a par ailleurs joué la prudence avant la décision de la Fed.

Le volet géopolitique semble ignoré par les marchés alors que le risque d'escalade du conflit en Ukraine se précise : Vladimir Poutine pourrait envoyer plusieurs centaines de milliers d'hommes supplémentaires en Ukraine (300.000 réservistes mobilisés) et annonce un référendum d'autodétermination dans le Dombas (qui n'a aucune chance d'être reconnu) tandis que l'Europe entend s'impliquer beaucoup plus militairement en faveur de Kiev (la France fournirait plusieurs dizaines de chars Leclerc et une assistance technique qui pourrait s'effectuer 'sur le terrain').

Tokyo a perdu 1,2% mercredi, dans le rouge pour le deuxième jour d'affilée, en dépit d'un fléchissement du yen censé favoriser les exportations japonaises.

Sur le marché du pétrole, les cours du pétrole se redressent de +2% vers 93$ à Londres alors que l'on attend dans l'après-midi, les derniers chiffres des stocks de brut aux Etats-Unis.

A 0,9910 contre l'euro, le dollar poursuit sa remontée (+0,6%) face à la monnaie unique, les cambistes ayant très mal encaissé hier le choc des prix producteurs en Allemagne, qui ont fait ressortir un taux historique de 45,8% au mois d'août.

Le marché obligataire traverse, lui, un épisode de forte tension des taux qui ont franchi hier des sommets vieux de plus d'une décennie, en Europe comme aux Etats-Unis.
Et les rendements plafonnent un peu ce mercredi avec -3Pts sur les T-Bonds à 3,54% (après un nouveau zénith annuel mardi) et sur les Bunds (-6Pts à 1,8850%) ou sur nos OAT (-5Pts à 2,445%).

Outre les déclarations de la Fed, les intervenants de marché seront attentifs aux chiffres des ventes de logements anciens, ainsi qu'aux stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis.

Du coté des actualités sur les valeurs, Schneider Electric confirme avoir présenté une offre ferme d'achat pour les actions Aveva. Le prix de l'offre présentée est de 3 100 pence par action en numéraire. L'acquisition valorise l'ensemble du capital social, émis et à émettre d'Aveva, à environ 9 482 millions de livres sterling, sur une base entièrement diluée, ce qui équivaut à une valeur d'entreprise de 10 154 millions de livres sterling.

Casino (-3,4%) a reçu les autorisations pour la cession de GreenYellow. Cette opération valorise les capitaux propres de GreenYellow à 1,1 milliard d'euros. Le produit de cette cession pour le groupe Casino, déduction faite du montant réinvesti, s'élèvera ainsi à 600 millions d'euros.

Vallourec (+8%) a signé un accord, d'une durée de dix ans, avec la compagnie pétrolière Saudi Aramco pour la fourniture de tubes de cuvelage premium et de services. Cet accord comprend la fourniture de tubes de cuvelage premium ainsi que des services de gestion des stocks.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
18:57
18:53
18:35
18:26
18:15