CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 12/08 14:31:30
6562.43PTS +0.27%

Meilleure séance en trois mois pour la Bourse de Paris

24/06/2022 | 18:19

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a terminé sa meilleure séance en plus de trois mois vendredi, en hausse de 3,23%, applaudissant un indicateur suggérant un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis.

L'indice vedette CAC 40 a pris 190,02 points à 6.073,35 points, sa meilleure progression depuis le 16 mars. Sur la semaine, il progresse de 3,24%, la première hausse hebdomadaire du mois de juin.

Mais depuis le 1er janvier, l'indice recule encore de 15,09%.

Déjà en forte hausse depuis le début de la séance, la cote parisienne a accéléré "après la publication des anticipations de l'inflation à moyen-long terme de l'Université du Michigan, qui sont ressorties inférieures aux attentes", explique à l'AFP Alexandre Neuvy, directeur de la gestion privée chez Amplegest.

Les investisseurs ont les yeux rivés sur l'inflation depuis plusieurs mois, tout comme les banques centrales qui durcissent drastiquement leur politique monétaire afin d'endiguer la hausse des prix.

Mais ce mouvement se fait aussi au détriment de l'activité économique et suscite la crainte d'une possible entrée en récession.

Une baisse des anticipations d'inflation, si elle se confirmait avec d'autres indicateurs, allègerait la pression sur les banques centrales, et donc sur leur virage restrictif.

La séance a conclu une semaine où "la baisse des taux d'intérêt" sur le marché obligataire "a un peu calmé" les investisseurs, avec une chute "impressionnante" des taux mercredi et jeudi, remarque M. Neuvy.

Le taux français pour l'emprunt à 10 ans a terminé la semaine sous les 2% (1,96%), alors qu'il était encore à plus de 2,32% mardi à la clôture.

Les taux d'intérêt ont reflué avec les craintes de récession aux Etats-Unis et en zone euro, notamment avec des indicateurs de l'activité économique PMI publiés jeudi qui ont montré un ralentissement brutal en juin.

"Il est compliqué de penser qu'on pourra durablement avoir une récession avec des pressions inflationnistes", appuie M. Neuvy.

Tech et luxe profitent de la baisse des taux

Les valeurs technologiques ont profité de la détente des taux obligataires pour combler un peu les pertes enregistrées depuis le début de l'année. Teleperformance a pris 4,07% à 294,20 euros, Dassault Systèmes 4,36% à 36,64 euros et Capgemini 2,18% à 178,35 euros.

Les autres valeurs dites de croissance, qui ont besoin de taux bas pour le financement de leur croissance et la valorisation de leurs bénéfices à long terme, comme dans la santé (Sanofi +5,02% à 100,56 euros), ou encore le luxe (LVMH +3,78% à 587,40 euros, Kering +2,55% à 502,50 euros) en ont également profité.

Prise de bénéfices sur Valneva

Après quatre séances de forte hausse, dopé par la prise de participation du laboratoire américain Pfizer puis par l'approbation de son vaccin contre le Covid-19 dans l'Union européenne, la biotech franco-autrichienne Valneva a reculé de 11,13% à 12,64 euros. Sur la semaine, elle progresse toutefois de 59,36%.

afp/rp

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
13:51
10:56
10:40
10:36
10:26