CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 16/08 18:05:02
6592.58PTS +0.34%

Vent d'optimisme sur les marchés boursiers

27/06/2022 | 09:54

Paris (awp/afp) - Les marchés boursiers bénéficiaient d'un regain d'optimisme des investisseurs lundi, ces derniers espérant voir l'inflation arriver à un pic prochainement et des hausses de taux moindres.

Les places boursières européennes ont commencé la semaine du bon pied. Paris prenait 0,63%, Londres 0,64%, Milan 0,82%, et la Bourse de Francfort, restée en retrait vendredi, rattrapait son retard et gagnait 1,08% vers 07H25 GMT.

En Asie, Hong Kong était en tête avec une hausse de 2,35% dans les derniers échanges, profitant de la bonne performance des valeurs technologiques chinoises grâce à des indications selon lesquelles la répression de la Chine à l'encontre de ce secteur pourrait toucher à sa fin.

"La Banque populaire de Chine a injecté un total de 100 milliards (de yens) dans le système bancaire lundi, la plus importante injection quotidienne depuis le 31 mars", ajoute John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Shanghai a pris 0,88% et Tokyo 1,43%.

Comme en fin de semaine dernière, "les marchés continuent de penser que le pire est passé pour les marchés obligataires américains et que la fin des hausses de taux de la Réserve fédérale interviendra plus tôt, car l'économie américaine, et ailleurs, ralentira fortement au second semestre 2022", commente Jeffrey Halley, analyste d'Oanda.

Les taux d'intérêt obligataire ont en effet connu une spectaculaire détente après la publication de statistiques économiques de mauvaise facture, les investisseurs tablant à la fois sur une récession prochaine et sur un tour de vis des banques centrales moins sévère qu'attendu.

Un forum organisé par la Banque centrale européenne (BCE) sera suivi par les acteurs des places financières cette semaine.

La présidente de la BCE Christine Lagarde s'y exprimera, tout comme le président de la Réserve fédérale Jerome Powell, le gouverneur de la Banque d'Angleterre Andrew Bailey, le directeur général de la Banque des règlements internationaux Agustín Carstens et des économistes.

Le discours de Mme Lagarde programmé mardi matin sera très scruté par les marchés, alors que la BCE se prépare en juillet, face à l'inflation, à remonter ses taux d'intérêt pour la première fois depuis onze ans.

"Nous pourrions bien obtenir quelques éléments savoureux qui génèreraient de la volatilité à court terme", anticipe Jeffrey Halley.

A l'agenda de la semaine à venir figurent également la publication d'indicateurs d'activités concernant la Chine, les États-Unis et de chiffres de l'inflation en zone euro et aux États-Unis.

L'or en hausse

Le prix d'une once d'or montait de 0,77% à 1840,80 dollars l'once vers 07H20 GMT après l'annonce par le président américain Joe Biden et le Premier ministre britannique Boris Johnson d'un embargo sur les importations d'or russe.

Cette décision devrait être formalisée par l'ensemble des dirigeants des pays du G7, actuellement réunis pour un sommet en Allemagne.

Les minières se reprennent

Les valeurs du secteur minier avaient été affectées par la chute des prix des métaux industriels la semaine passée. Lundi, elles remontaient la pente tout comme les cours des métaux.

Anglo American prenait 2,56%, Rio Tinto 2,97% et Antofagasta 2,11% à Londres. A Paris ArcelorMittal gagnait 2,49%.

Du côté du pétrole, du bitcoin et des devises

Les prix du pétrole se stabilisaient après de fortes variations la semaine dernière. Le baril de Brent pour livraison en août avançait de 0,50% à 113,68 dollars vers 07H20 GMT et celui de WTI américain à même échéance cédait 0,18% à 107,43 dollars.

Le bitcoin se stabilisait à 21'340 dollars (-0,26%).

L'euro montait de 0,18% à 1,0571 dollar. Et la livre sterling s'adjugeait 0,25% à 1,2298 dollar.

afp/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
18:41
18:17
18:14
17:56
17:00