CITIGROUP-INDIKATION

Cours en clôture. Cours en clôture  - 24/11
26468.59PTS +2.02%

Bourses asiatiques: prudence devant la poussée du Covid et l'incertitude aux USA

26/10/2020 | 11:02

Tokyo (awp/afp) - Les grandes Bourses asiatiques ont clôturé en baisse lundi, la propagation rapide de la pandémie de Covid-19 en Europe préoccupant les investisseurs, tout comme l'imminence de l'élection présidentielle américaine.

A Tokyo, l'indice vedette Nikkei a lâché 0,09% à 23.494,34 points et l'indice élargi Topix s'est replié de 0,39% à 1.618,98 points.

"Les valeurs japonaises vont probablement être stables ou évoluer à la baisse à court terme", a estimé Hajime Sakai de Mito Securities, cité par l'agence Bloomberg.

L'Espagne a annoncé dimanche l'instauration avec effet immédiat d'un état d'urgence sanitaire pour une durée de plus de six mois sur tout le territoire espagnol, ainsi qu'un couvre-feu, alors que la France a recensé dimanche plus de 50.000 contaminations quotidiennes et que l'Italie a également décidé de renforcer les restrictions pour tenter de freiner la propagation du coronavirus.

Outre la situation sanitaire, les investisseurs étaient aussi prudents dans l'attente de l'issue de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre, a noté M. Sakai.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a terminé en repli de 0,82% à 3.251,12 points et celui de Shenzhen a progressé de 0,52% à 2.212,07 points.

Les investisseurs chinois suivaient par ailleurs avec attention les échos du plénum du Comité central du Parti communiste, réuni cette semaine, qui doit approuver le projet de plan quinquennal fixant la feuille de route économique du pays jusqu'en 2025.

La Bourse de Hong Kong était quant à elle fermée pour cause de jour férié.

Du côté des valeurs

PERTES ATTENDUES POUR ANA et JAL : le titre de la première compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA), durement touchée par la pandémie, a perdu 1,1% à 2.365 yens. Selon des médias nippons, elle envisagerait de supprimer environ 3.500 emplois d'ici son exercice 2022/23, et de solliciter plusieurs constructeurs automobiles, dont Toyota, pour leur transférer temporairement des employés. ANA, qui doit annoncer mardi ses résultats du deuxième trimestre 2020/21, prévoirait selon l'agence Kyodo une perte nette annuelle record de 530 milliards de yens (4,3 milliards d'euros).

Sollicitée par l'AFP, ANA a confirmé que des transferts temporaires "pouvaient être discutés dans le cadre de (sa) stratégie de ressources humaines" mais qualifié l'information sur les suppressions d'emplois d'"entièrement incorrecte".

Sa rivale Japan Airlines (à l'équilibre à 2.036 yens), dont les résultats trimestriels sont attendus vendredi, s'apprêterait selon le quotidien Nikkei à annoncer une perte opérationnelle de 85 milliards de yens (685 millions d'euros) pour la période juillet-septembre.

CANON: le groupe japonais Canon (+3,32% à 1.788 yens), qui a annoncé ses résultats du troisième trimestre lundi après la clôture de la Bourse, a revu à la hausse les prévisions annuelles qu'il avait nettement abaissées trois mois plus tôt, tablant désormais pour l'exercice en cours sur un bénéfice net de 52 milliards de yens (418,8 millions d'euros) et un bénéfice opérationnel de 64 milliards de yens (515,5 millions d'euros).

Du côté des devises et du pétrole

Le yen baissait face au dollar, à 104,85 yens vers 09H45 GMT, contre 104,71 yens vendredi à 21H00 GMT.

L'euro perdait du terrain face à la monnaie japonaise, à raison d'un euro pour 123,79 yens contre 124,19 yens en fin de semaine dernière.

Un euro s'échangeait par ailleurs pour 1,1807 dollar, contre 1,1860 dollar vendredi à 21H00 GMT.

Les cours du pétrole étaient dans le rouge après avoir piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production de pétrole, alors que les négociations sur un plan de soutien économique américain, susceptible de relancer la demande en brut, patinaient toujours.

Vers 09H45 GMT le baril de brut américain WTI perdait 2,63% à 38,80 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord baissait de 2,59% à 40,69 dollars.

afp/al

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur CITIGROUP-INDIKATION NIKKEI 225
02:48
24/11
23/11
20/11
20/11