DJ INDUSTRIAL

DJI
Cours en différé. Temps Différé  - 24/06 23:29:46
34196.82PTS +0.95%

W-Street : beaucoup parient déjà sur la fin de la correction.

14/05/2021 | 23:27
(CercleFinance.com) - A Wall Street, une vague de rachats à bon compte s'est enclenchée à la veille du weekend, un signe de confiance retrouvée : beaucoup parient déjà sur la fin de la correction, jugeant que les poids lourds ont déjà assez corrigé dans un contexte de réouverture de l'économie US.
Autre signe qui ne trompe pas, les commentateurs interviewés après clôture étaient tous partisans d'une poursuite du rallye haussier des actions en 2021 'parce les marchés de taux sont à éviter et que l'argent n'a nulle part ailleurs où aller'.
Les gains n'ont cessé de s'amplifier au fil des heures et la séance se termine au plus haut avec un Dow Jones à +1,05%, un 'S&P' à +1,5% (à 4.174 repli hebdo réduit de moitié) et un Nasdaq à +2,3% (+305Pts à 13.430, il connait ainsi sa meilleure séance depuis le 11 mars et réduit lui aussi de moitié sa perte hebdo)... et le 'VIX' retombe sous le seuil des '20' (-16,2% à 19,00).

Les opérateurs ont digéré avec aisance une déferlante de chiffres US plutôt contrariants mais dont l'impact sur la trajectoire des indices n'est même pas décelable, tant tout semble programmé dans les moindres détails.

Le dernier, chronologiquement, était carrément décevant: la confiance des consommateurs américains se dégrade de 88,3 vers à 82,8 en avril d'après l'estimation préliminaire de l'indice de l'Université du Michigan (le consensus en espérait une légère hausse).

A 14H30, il n'ya pas eu l'ombre d'un tressaillement malgré la stagnation surprise des ventes de détail: après un rebond de 10,7% en mars (révisé d'une estimation initiale de +9,8%), la consommation a stagné aux États-Unis le mois dernier (le consensus tablait sur une progression de +0,8% à +1,2%).

En excluant le secteur automobile (véhicules et équipements), les ventes de détail américaines se sont tassées de 0,8% en avril (après +9% le mois précédent), alors que le Département du Commerce espérait une progression symétrique de 0,8%.

Les prix à l'importation aux États-Unis ont augmenté de 0,7% en avril par rapport au mois précédent selon le Département du Travail, une progression légèrement supérieure au consensus (et également de 0,7% hors produits pétroliers) et qui atteint +10,4% en rythme annuel (attention, 'effet de base' très important par rapport au creux d'avril 2020).

De leur côté, les prix à l'exportation ont progressé séquentiellement de 0,8% en données brutes (là encore, légèrement au-dessus du consensus) et de 0,9% hors produits agricoles, soit de +14,4% annualisé.

La production industrielle pour le mois dernier a progressé de +0,7% (conformément aux attentes) et le taux d'utilisation des capacité flirte avec les 75% (74,9% précisément).

Tous les membres de la FED qui se sont exprimés cette semaine -à l'exception de Robert Kaplan- se sont employés à rassurer les investisseurs sur le fait que la FED n'était pas pressée de relever les taux, confirmant le pronostic d'une 'inflation transitoire'.

En dépit des chiffres relatifs à l'inflation du jour, les T-Bonds se détendaient de -3,8Pts vers 1,63%.

Belle séance pour le secteur énergie avec Devon +6,6%, Occidental +5,9%, Valero +4,8%... mais le secteur des croisiéristes a largement dominé les débats avec Royal Carribean +7,8%, Norwergian Cruise +8,1%, Carnival +8,3%.

Le Nasdaq et le S&P500 ont été tirés par les GAFAM et les semiconducteurs avec Western Digital +8,3%, Moderna +7,7%, zoom +6,1%, Nvidia +4,2%, Amat +4,1%, Netease +3,8%, Micron +3,6%, Facebook +3,5%, Tesla +3,2%, Intel +2,5%, Qualcomm et Alphabet +2,4%, Microsoft et AMD +2,1%, Apple et Amazon +2%

La hausse du Dow Jones a été freinée par Disney (-2,6%) dont le nombre d'abonnés a déçu.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
24/06
24/06
24/06
24/06
24/06