DJ INDUSTRIAL

DJI
Cours en différé. Temps Différé  - 29/11 22:57:44
35135.94PTS +0.68%

Wall Street : des hésitations, entre pétrole et résultats

27/10/2021 | 18:03
(CercleFinance.com) - Wall Street a ouvert sans grande orientation mercredi, à des niveaux proches de ses records, la publication de résultats d'entreprises solides étant en partie occultée par la chute du baril de pétrole, qui fait reculer les poids-lourds ExxonMobil et Chevron.

En toute fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,3% à 35.632,9 points, tandis que le Nasdaq Composite avance de 0,4% à 15.295,4 points.

La saison des résultats continue de battre son plein et les investisseurs ont pris le temps ce matin de digérer toute une salve de publications de résultats, globalement ressorties bien au-dessus des attentes.

Sur le Dow, le géant de la restauration rapide McDonald's grimpe de presque 4% après avoir fait mieux que prévu sur le troisième trimestre, essentiellement grâce à la vitalité de ses ventes à l'international.

Coca-Cola s'adjuge 1,6% après avoir relevé ses perspectives annuelles suite à un troisième trimestre 'solide' marqué notamment par une forte progression de ses ventes en Amérique Latine.

Mais le début de séance est surtout caractérisé par une hausse de plus de 4% du titre Microsoft, qui s'envole de plus de 4% après des résultats trimestriels bien meilleurs que prévu dus à la vigueur de ses activité dans le 'cloud'.

A en croire les calculs des analystes de Deutsche Bank, 84% des sociétés de l'indice S&P 500 ont dépassé les attentes depuis le début de la saison des résultats.

Toutes ces bonnes surprises viennent soutenir les multiples de valorisation et font mécaniquement monter les marchés boursiers, expliquent les stratèges de Credit Suisse.

'S'il est vrai que les investisseurs redoutent la remontée des taux, celle de l'inflation et la flambée des prix de l'énergie, ces chiffres témoignent d'une vigueur économique qui milite en faveur d'une hausse des cours', souligne la banque suisse.

Dans le même temps, le cours du brut léger américain abandonne 1,6% à 83,3 dollar le baril, tandis que le Brent perd 1,7% à 84,9 dollars.

D'après des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les stocks de brut se sont accrus de 4,3 millions de barils à 430,8 millions aux Etats-Unis la semaine dernière.

Dans le sillage de la baisse du brut, ExxonMobil perd 2% et Chevron 1,3%. Le compartiment énergétique américain recule, quant à lui, de 1,6%, signant de loin la plus forte baisse sectorielle du jour.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
29/11
29/11
29/11
29/11
29/11