DJ INDUSTRIAL

DJI
Cours en différé. Temps Différé  - 14/01 23:09:09
30991.52PTS -0.22%

Wall Street : la course aux records contrariée par Pfizer

03/12/2020 | 22:50
(CercleFinance.com) - Fin de séance un peu décevante puisque le S&P500, le Nasdaq et le Russel-2000 semblaient bien partis pour inscrire conjointement 3 records absolus en intraday et en clôture.

Les S&P500 a inscrit un nouveau plus haut absolu à 21H23 à 3.683,4 (soutenu par une hausse de +5% du secteur aérien et des croisiéristes) avant de basculer dans le rouge à 21H40 et d'inscrire un plus bas en séance à 3.660 à 21H55.
L'indice phare finit en repli de -0,06% à 3.666 suite à une annonce de Pfizer qui rencontre des problèmes de production (souci sur la qualité de certains composants de son vaccin à base d'ARN) réduit de moitié ses objectifs de livraisons de vaccins d'ici le 31 décembre 2020... ce qui a un peu douché Wall Street (entre 21H45 et 22H).
Cet incident rappelle que de nombreux aléas sont possibles pour des produits expérimentaux et qui posent également des problèmes de conservation et représente de véritables défis pour leur distribution.

Le Dow Jones conserve in extremis un gain symbolique de 0,3% à 29.970 (acquis grâce à un sursaut de près +100Pts de entre 21H58 et 22H00, dans le sillage de Boeing qui engrange +6% après la signature d'une commande de 75 B-737-Max par Ryanair).

Le Nasdaq (+0,23%) reste le seul a inscrire un record absolu de clôture à 12.377, après avoir culminé à 12.439 (record absolu intraday), ce qui porte son gain annuel à +38,3%, un record depuis 2009 (il sortait d'une chute de plus de 50% en 2008).

Le Russel-2000 a culminé à 1.861 avant d'en terminer à 1.849 (+0,58%), au contact de ses records des 24 et 27 novembre (record absolu du 24/11 égalé).

Le Nasdaq a été propulsé vers un nouveau firmament par Walgreen +7,5%, Delta Airlines +4,8%, Tesla +4,3% (nouveau record absolu à 593,4$ suite au relèvement d'objectif de cours de +33% par Goldman Sachs à 780$), Intel gagnait +2,2%,
Splunk dévisse de -23% en solo, suite à des profits très en dessous les attentes et des prévisions décevantes (le titre a été aussitôt dégradé d'achat à 'conserver' par Mizuho et Stifel-Nicolaus), le secteur 'pharma/biotech' recule de -1,5%, Facebook consolide de -2%.

Côté chiffres, révision à la hausse du PMI des 'services' en 2ème estimation selon IHS/Markit (activité anticipée du secteur tertiaire US) de 57,7 vers 58,4, puis de l'indice PMI 'composite' (toujours selon IHS Markit) à 58,6 en décembre contre 57,9 en estimation 'flash'.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont nettement baissé la semaine dernière aux Etats-Unis (-75.000, c'est inespéré), selon le Département du Travail, pour s'établir à 712.000, contre 787.000 la semaine précédente (nombre d'ailleurs révisé de 778.000 en estimation initiale).

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 739.500, en recul de 11.250 d'une semaine à l'autre.
Enfin, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a chuté de -569.000 la semaine précédente, à 5,52 millions... de bon augure à la veille de la publication du rapport mensuel sur l'emploi (NFP).

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DOW JONES 30
15:12
14:56
14:56
14:48
14:45