DJ INDUSTRIAL

DJI
Cours en temps réel. Temps réel  - 18/05 22:56:10
31490.07PTS -3.57%

Wall Street termine dans le rouge dans un marché volatile

27/01/2022 | 22:31

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge jeudi, effaçant ses gains de début de séance alors que les investisseurs sont tiraillés entre des indicateurs économiques positifs aux Etats-Unis, des résultats d'entreprises mitigés, la perspective d'une Réserve fédérale moins accommodante et la crainte persistante d'un conflit en Ukraine.

Les trois grands indices new-yorkais se sont retournés à la baisse en milieu de journée, illustrant l'extrême volatilité qui agite les marchés financiers depuis le début de l'année.

Le Dow Jones a le mieux résisté et n'a cédé que 0,02%, ou 7,31 points, à 34.160,78 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 23,43 points, soit -0,54%, à 4.326,5 points.

Le Nasdaq Composite a reculé plus fortement de 189,34 points (-1,40%) à 13.352,78 points.

Wall Street avait pourtant entamé la séance du bon pied à la faveur notamment d'indicateurs rassurants sur l'état de l'économie américaine, qui a affiché en 2021 sa plus forte croissance depuis près de 40 ans.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a ainsi bondi de 6,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre, selon les données du département du Commerce publiées jeudi, grâce notamment à la reconstitution des stocks des entreprises pour répondre à la reprise de la demande.

Les inscriptions au chômage ont pour leur part diminué la semaine dernière à 260.000, un chiffre conforme aux attentes.

Mais la tendance n'a pas résisté aux premiers signes de retour de l'aversion au risque.

"C'est un marché schizophrène. Il y a ceux qui pensent que tous les éléments négatifs ont été pris en compte et ceux qui pensent que le pire est encore à venir", commente Tim Ghriskey, stratège portefeuille en chef chez Ingalls & Snyder à New York.

"C'est une période pleine d'incertitudes, c'est comme ça depuis le début du mois", ajoute-t-il.

Tesla (-11,5%) et Intel (-7%) ont plombé le Nasdaq, le constructeur de voitures électriques après avoir prévenu que les tensions sur les chaînes d'approvisionnement allaient continuer à l'affecter tout au long de l'année 2022, et le fabricant de semi-conducteurs en faisant état de résultats trimestriels et de perspectives décevants pour la même raison.

Netflix a en revanche été très recherchée (+7,5%) après l'annonce que le milliardaire William Ackman a pris une nouvelle participation d'un milliard de dollars dans la société de vidéos en streaming.

Apple a terminé pratiquement inchangée avant la publication de ses résultats trimestriels.

(Stephen Culp, version française Tangi Salaün)

© Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
13:13
11:45
09:50
08:36
07:12