DOW JONES INDUSTRIAL

DJI
Cours en temps réel. Temps réel  - 19/08 23:45:48
33706.74PTS -0.86%

Wall Street : les gains s'amplifient, technologiques en tête

07/12/2021 | 18:03
(CercleFinance.com) - La Bourse de New York amplifie ses gains mardi, des déclarations jugées rassurantes sur le variant Omicron favorisant un retour sur les valeurs les plus éprouvées récemment, technologiques en tête.

En fin de matinée, le Dow Jones progresse de 1,5% à 35.750,4 points, tandis que le Nasdaq Composite s'adjuge près de 3% à 15.657,5 points.

Après les montagnes russes des dernières séances, les marchés américains apparaissent décidés à opérer une sorte de retour à la normale qui se traduit par un rebond technique, ou une plutôt une chasse aux bonnes affaires.

'La nouvelle mutation du coronavirus semble moins sévère qu'initialement anticipé, ce qui laisse espérer que la demande en provenance des consommateurs ne sera pas trop affectée', explique Wells Fargo.

Les investisseurs semblent notamment rassurés par les déclarations de GlaxoSmithKline et Roche, qui affirment que leurs traitements contre le Covid-19 se montrent efficaces contre le variant.

Conséquence, l'ensemble des grands indices sectoriels S&P évoluent dans le vert ce mardi, les redressements les moins marqués revenant aux secteurs défensifs des produits liés à la consommation et des services aux collectivités ('utilities').

Les rebonds les plus spectaculaires profitent au secteur des hautes technologies avec un gain de 3,2%, puis à l'énergie avec une hausse de presque 3%.

Intel bondit de presque 4% après la confirmation par le géant des semi-conducteurs de son projet d'introduire en Bourse (IPO) sa filiale automobile Mobileye.

Apple progresse également de près de 4% suite à un relèvement d'objectif de cours par les analystes de Morgan Stanley, qui visent désormais 200 dollars sur la valeur.

Au chapitre économique, les indicateurs publiés dans la matinée ont été accueillis dans l'indifférence quasi-générale.

La productivité non-agricole a chuté de 5,2% aux Etats-Unis au troisième trimestre en rythme annuel, une dégradation essentiellement due à la forte augmentation du nombre d'heures travaillées (+7,4%).

Le déficit commercial s'est lui contracté de 17,6% à 67,1 milliards de dollars, après un déficit révisé à 81,4 milliards en septembre, à la faveur d'une nette augmentation des exportations du pays.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
19/08
19/08
19/08
19/08
19/08