DOW JONES INDUSTRIAL

DJI
Cours en temps réel. Temps réel  - 01/07 23:45:16
31097.26PTS +1.05%

Wall Street : retournement à la baisse en fin de matinée

20/05/2022 | 17:36
(CercleFinance.com) - La Bourse de New York s'est retournée à la baisse vendredi matin après avoir initialement progressé sur de faibles écarts, qui trahissaient déjà un manque de conviction de la part des investisseurs.

En fin de matinée, l'indice Dow Jones des 30 principales valeurs industrielles recule ainsi de 0,7% à 31,022,2 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 0,8% à 11,297.6 points.

Avec un repli de près de 0,7% aujourd'hui et de plus de 3% sur la semaine, l'indice S&P 500 se dirige lui vers une septième semaine consécutive de baisse, sa plus longue série hebdomadaire de pertes depuis 2001.

Le mouvement de hausse qui s'était amorcé ce matin en réaction à des mesures de soutien de la banque centrale chinoises s'est fait sur des scores relativement limités, qui trahissaient une réticence des opérateurs à véritablement repartir de l'avant.

La persistance des inquiétudes liées à un ralentissement de l'économie, voire à une entrée en récession, incite toujours les investisseurs à la prudence.

Dans une note de stratégie publiée en début de semaine, les analystes de Credit Suisse jugeaient qu'il était prématuré pour renforcer ses positions, estimant le risque d'une récession 'très élevée'.

Pour que l'établissement suisse se montre plus positif sur les actions, il faudrait que la progression des salaires ralentisse aux Etats-Unis, ce qui mettrait selon lui moins de pression sur les épaules de la Fed pour relever ses taux.

Sur le front des valeurs, rares sont les valeurs technologiques à profiter d'achats à bon compte, même après leur début d'année calamiteux. Seul Meta Platforms parvient à surnager ce vendredi, avec un gain modeste de 0,4%.

Hewlett Packard Enterprise (HPE) chute lourdement (-8%) suite à une dégradation du conseil de BofA, passé de 'achat' à 'neutre' sur le spécialiste du stockage informatique.

Le décrochage la plus sévère de la matinée revient toutefois au fabricant de machines agricoles Deere, qui dévisse de 12% malgré un relèvement de ses objectifs annuels à l'occasion de la publication de ses trimestriels.

Le groupe s'est néanmoins dit confronté à des pressions sur la chaîne d'approvisionnement qui affectent ses niveaux de production et ses calendriers de livraison.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
18:26
17:00
09:46
08:27
01/07