FTSE 100

UKX
Temps réel estimé TTMZero - 08:50 07/12/2022
7532.62 PTS +0.15%

Grande-Bretagne: Des coupures d'électricité pas exclues en cas de scénario noir

06/10/2022 | 19:32

LONDRES (Reuters) - Particuliers et entreprises en Grande-Bretagne pourraient connaître des coupures d'électricité programmées de trois heures cet hiver si le pays n'est pas en mesure d'importer de l'électricité d'Europe continentale et ne parvient pas à approvisionner suffisamment ses centrales à gaz, a averti jeudi le gestionnaire du réseau national d'électricité, National Grid.

Londres importe une bonne partie de son gaz et son électricité de pays comme la France, la Belgique ou les Pays-Bas, eux-mêmes confrontés à la perspective d'une baisse de leurs approvisionnements cet hiver.

"Dans l'hypothèse peu probable où nous nous retrouverions dans cette situation, cela signifierait que certains clients pourraient être privés d'électricité pendant des périodes pré-définies durant la journée, en général par blocs de trois heures", a déclaré le National Grid Electricity System Operator (ESO) dans ses perspectives pour l'hiver.

Même si la Russie ne représente que 4% environ des besoins britanniques en gaz, la réduction drastique des livraisons de gaz russe à l'Europe continentale pourrait avoir un effet domino sur la Grande-Bretagne et sa capacité à importer du gaz d'Europe, prévient de son côté la National Grid's Gas Transmission (NGGT), une autre division de National Grid.

Cette capacité dépendra du niveau du prix du gaz en Grande-Bretagne, qui devra être suffisamment élevé et attractif pour les exportateurs de gaz européens ou les pays exportateurs de gaz naturel liquéfié comme les Etats-Unis ou le Qatar.

"Dans le cas peu probable où l'offre disponible de gaz serait insuffisante pour répondre à la demande (...), nous avons les outils requis pour garantir la sécurité et l'intégrité du réseau gazier", tempère la NGGT dans son rapport.

Les deux gestionnaires de réseau disent tous deux s'attendre à pouvoir répondre à la demande d'électricité et de gaz cet hiver mais soulignent que la situation incertaine sans précédent que connaît l'Europe continentale les a conduits à envisager une large palette de scénarios. Le gouvernement britannique a répondu à ces mises en garde en se disant confiant dans sa capacité à assurer l'approvisionnement en énergie du pays dans les mois à venir.

"Le Royaume-Uni a un système énergétique sûr et diversifié. Nous sommes confiants dans nos plans visant à protéger les foyers et les entreprises quel que soit le scénario cet hiver", a déclaré un porte-parole du 10, Downing Street.

"Pour renforcer encore cette position, nous avons mis en place des plans pour garantir l'approvisionnement", a-t-il ajouté en mentionnant les réserves de gaz britanniques en mer du Nord, la possibilité d'importer du gaz de pays comme la Norvège ou les énergies renouvelables.

(Reportage Susanna Twidale, version française Jean-Stéphane Brosse)

© Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur FTSE 100
06/12
06/12
06/12
06/12
06/12