HANG SENG

HSX
Cours en clôture. Cours en clôture  - 24/11
26566.26PTS +0.33%

Bourses asiatiques: Tokyo et Hong Kong ont reculé sur fond d'inquiétudes

28/10/2020 | 11:39

Tokyo (awp/afp) - Les Bourses de Tokyo et de Hong Kong ont encore cédé mercredi du terrain face à l'aggravation persistante de la crise sanitaire en Europe et aux Etats-Unis, tandis que les places de Chine continentale ont légèrement progressé.

Pour la troisième séance d'affilée, l'indice Nikkei de Tokyo a fini en retrait (-0,29% à 23'418,51 points), et l'indice élargi Topix a reculé de 0,31% à 1612,55 points.

L'appréciation du yen, valeur refuge des investisseurs dans les moments de grandes incertitudes, a par ailleurs pesé sur les valeurs japonaises exportatrices.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a perdu 0,32% à 24'708,80 points.

"Les investisseurs commencent à présumer que la reprise économique mondiale prendra un peu plus de temps" en raison de la forte résurgence du Covid-19 en Europe et aux Etats-Unis, a commenté Okasan Online Securities dans une note.

Les marchés financiers redoutent aussi une élection présidentielle américaine sous haute tension le 3 novembre, alors que l'écart entre Donald Trump et Joe Biden dans les intentions de vote se sont rétrécies dans certains Etats clés.

Du côté des valeurs

SONY ET HITACHI: le titre du géant Sony a grimpé de 1,82% à 8248 yens, avant même la publication des résultats du groupe sur son deuxième trimestre 2020/21 juste après la clôture de la Bourse de Tokyo.

Sony a nettement relevé ses prévisions annuelles, à la faveur d'un deuxième trimestre de bonne facture, porté notamment par une forte croissance de son activité dans les jeux vidéo, mais aussi par des effets fiscaux positifs. Il s'est par ailleurs montré confiant sur les futures ventes liées à sa nouvelle console PlayStation 5, qui sera lancée courant novembre.

L'action Hitachi a en revanche reculé de 2,6% à 3547 yens. Le conglomérat industriel nippon a lui aussi publié mercredi ses résultats trimestriels après la clôture de Tokyo, mais plus mitigé que ceux de Sony, même s'il a également relevé certaines de ses prévisions annuelles.

ANA HOLDINGS: le titre de la compagnie aérienne ANA Holdings a peiné à se relever (+0,34% à 2298 yens) après avoir lâché plus de 3% mardi, où le groupe avait publié ses résultats trimestriels.

Très affecté par la pandémie, ANA prévoit une perte nette record de 510 milliards de yens (4,1 milliards d'euros) sur l'ensemble de son exercice 2020/21 démarré le 1er avril. Sa perte va être creusée par des mesures de restructuration, dont une nette réduction de sa flotte d'appareils, en particulier dans les gros porteurs.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen continuait de s'apprécier face au dollar après 10H00 GMT, à raison d'un dollar pour 104,17 yens contre 104,42 yens mardi à 21H00 GMT. Le yen s'était déjà sensiblement apprécié face au billet vert dans la journée de mardi.

La monnaie japonaise progressait face à l'euro également, à raison d'un euro pour 122,35 yens contre 123,16 yens mardi à 21H00 GMT.

La monnaie européenne faiblissait aussi face au dollar, un euro s'échangeant pour 1,1746 dollar contre 1,1100% dollar mardi.

Les cours du pétrole rechutaient, alors qu'ils s'étaient repris mardi après leur dérapage en début de semaine.

Vers 10H00 GMT le prix du baril de brut américain WTI dérapait de 3,97% à 38,00 dollars et celui du baril de Brent londonien perdait 3,18% à 39,89 dollars.

afp/jh

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur HANG SENG
24/11
23/11
23/11
20/11
20/11