NIKKEI 225

N225
Cours en clôture - 07:25:00 07/02/2023
27685.47 PTS -0.03%

L'indice japonais reste dans le rouge suite à la chute de Wall street, un fort tremblement de terre dans la préfecture d'Ibaraki ; les actions Honda chutent de 4%.

10/11/2022 | 08:20
(MT Newswires) -- Les actions japonaises ont maintenu de lourdes pertes dans les échanges de jeudi après une baisse dans la nuit à Wall street, avant la publication des données sur l'inflation américaine plus tard dans la journée. Les investisseurs se sont également méfiés de l'impact d'un tremblement de terre de magnitude 5 survenu mercredi dans le sud de la préfecture d'Ibaraki.

L'indice de référence Nikkei 225 a clôturé en baisse de 270,33 points, soit 0,98%, à 27 446,10.

Le Japon a enregistré une augmentation hebdomadaire de 40 % des cas de COVID-19 sur une période de sept jours jusqu'à mardi, ce qui a conduit le groupe d'experts du ministère de la santé à spéculer que la huitième vague pandémique du pays pourrait égaler ou dépasser le pic de la vague précédente de plus de 260 000 cas quotidiens. Mercredi, le décompte quotidien des infections s'élevait à 87 000.

Dans le domaine des entreprises, les actions de Honda Motor (TYO:7267) ont chuté de 4 % à la clôture jeudi, après que le constructeur automobile a annoncé une baisse de 13 % de son bénéfice net semestriel à 338,51 milliards de yens (2,32 milliards de dollars). Le poids lourd japonais a également réduit son objectif de ventes mondiales de véhicules à 4,1 millions d'unités, contre 4,2 millions d'unités auparavant.

SoftBank (TYO:9984) a dépensé 197,58 milliards de yens pour le rachat de 33 258 200 actions ordinaires en 10 jours à la fin octobre. Comme cette dépense représente près de la moitié du budget de 400 milliards de yens prévu pour le programme de rachat d'un an se terminant le 8 août 2023, les participants au marché se demandent si le fondateur Masayoshi Son ne travaille pas sur son option, maintes fois évoquée, de privatiser le conglomérat. L'action s'est négociée en baisse de 3 % jeudi soir.

Seven & i (TYO:3382) s'est négocié en hausse de 2 % à la clôture jeudi, car la société de capital-investissement Fortress Investment Group serait sur le point de signer un contrat pour l'acquisition de la chaîne de grands magasins Sogo & Seibu du détaillant japonais au Japon pour plus de 200 milliards de yens.

© MT Newswires 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur NIKKEI 225
02:13
07/02
07/02
07/02
07/02