SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/01 17:31:25
10877.06PTS +0.24%

Bourse Zurich: clôture en baisse, la peur de la crise reprend ses quartiers

19/11/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse Suisse a clôturé en baisse jeudi, rattrapée par les craintes de voir la reprise économique prendre plus de temps que prévu. Après avoir refranchi plusieurs fois la barre des 10'500 points, marquant même un plus haut une demi-heure avant la fin de la séance, son indice phare SMI est finalement retombé sous ce seuil symbolique sur la dernière ligne droite.

La progression des nouveaux cas de Covid-19 et les mesures prises pour endiguer la pandémie se sont de nouveau invitées sur le devant de la scène. Les Etats-Unis ont atteint la barre des 250'000 décès attribués au Covid-19 depuis le début de la pandémie. La première économie mondiale, où l'épidémie est sensiblement repartie à la hausse depuis quelques semaines, est de loin le plus endeuillé au monde par la maladie, devant le Brésil et l'Inde.

Après avoir crevé des records en début de semaine, portés par l'arrivée de futurs vaccins sur le marché, les principaux indices de Wall Street évoluaient en ordre dispersé dans la matinée, reflétant l'impact sur l'économie de la propagation du coronavirus déjà visible dans les indicateurs ressortis mitigés.

"Le réservoir d'essence qui alimente le moteur de la reprise est bien bas en ce moment", a commenté Patrick O'Hare, de Briefing.com, comparant le marché à un véhicule qui "désormais obéit aux limitations de vitesse et conduit avec prudence comme s'il était en zone scolaire".

Aux Etats-Unis, les inscriptions au chômage sont reparties en forte hausse la semaine passée, alors que plusieurs Etats et villes du pays ont imposé de nouvelles restrictions face à la flambée des cas de Covid-19.

L'activité manufacturière de la région de Philadelphie affiche un ralentissement en novembre, mais moindre que ce que craignaient les analystes, et tout en restant positive pour le sixième mois d'affilée.

Les exportations helvétiques ont souffert du recul de la chimie-pharmacie en octobre, qui a annihilé le rétablissement d'autres secteurs. Les importations ont enregistré un tassement marqué. La pandémie a continué de grever les revenus dans le secteur secondaire au 3e trimestre, de manière moins marquée toutefois qu'au 2e.

Le Swiss Market Index (SMI) a lâché 0,69% à 10'490,77 points, moins d'une heure après avoir marqué une pointe à 10'517,08 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a égaré 0,77% à 1643,09 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,66% à 13'003,42 points. Sur les trente "blue chips", 24 ont fini dans le rouge et six dans le vert.

En pénultième position juste devant la lanterne rouge Adecco (-3,1%), ABB (-3,0%) a affiché sa volonté de se désengager de trois subdivisions, représentant un chiffre d'affaires cumulé de 1,75 milliard de dollars. A l'occasion d'une journée des investisseurs, le nouveau timonier Björn Rosengren a par ailleurs dévoilé ses objectifs financiers à l'horizon 2023.

A l'autre extrémité du tableau, Partners Group (+2,7%) s'est imposé devant Logitech (+1,9%), sans indication particulière, loin devant Lonza (+0,6%), qui complète le podium, après l'annonce d'un partenariat avec l'américain Be The Match BioTherapies.

Les valeurs du luxe Richemont (-0,8%) et Swatch (-1,7%) ont fini en repli, dans le sillage d'un nouveau repli des exportations horlogères au mois d'octobre, même si ce dernier s'est avéré moins marqué que les mois précédents.

Dans le camp des poids lourds, Novartis (+0,4%) a sorti son épingle du jeu, alors que Nestlé (-0,8%) et le bon Roche (-1,3%) ont pesé sur l'indice.

Le chimiste de la construction Sika (-0,5%) a mis en service une nouvelle ligne de production à Dubaï.

Sur le marché élargi, Ypsomed s'est envolé de 10,1% après l'annonce d'un partenariat avec Eli Lilly.

Cosmo Pharmaceuticals (+0,5%) a ajouté à son accord de licence avec l'allemand Dr Falk Pharma le traitement contre la diarrhée du voyageur Ryfamycin SV MMX dans sa nouvelle formulation à 600 milligrammes.

La coentreprise helvético-allemande Vifor (-0,4%) Fresenius Medical Care Renal Pharma (VFMCRP) et Fresenius Kabi ont étendu leur collaboration autour du Veltassa dans l'Empire du Milieu.

jh/lk/buc/vj

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
15/01
15/01
15/01
15/01
15/01