SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 23/09 17:32:49
10137.78PTS -1.55%

Bourse Zurich: dans le rouge à la veille de l'inflation américaine

09/08/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse n'a pas poursuivi sur la lancée positive de la veille et terminé en recul mardi. Le SMI a encore fait une petite et brève pointe dans le vert en tout début de séance, le SMI s'est installé dans le rouge et a marqué son plus bas du jour sur la barre des 11'100 points en début d'après-midi, avant de se reprendre quelque peu, soutenu par ses trois poids lourds.

A New York, Wall Street cédait du terrain en matinée, tirée vers le bas par les valeurs technologiques et à la veille de la publication de l'inflation en juillet aux Etats-Unis.

"Des avertissements pessimistes de la part des fabricants de semi-conducteurs pèsent sur la technologie" à l'ouverture, ont expliqué les analystes de Wells Fargo alors que les investisseurs étaient également dans l'expectative sur l'inflation.

"Le marché est dans l'hésitation avant le rapport de l'indice des prix à la consommation de mercredi, qui façonnera les opinions sur l'inflation et la réponse politique potentielle", a résumé Patrick O'Hare de Briefing.com.

Les projections des analystes misent sur un ralentissement de la hausse des prix à +0,2% sur le mois contre +1,3% en juin et 9,1% sur un an, ce qui pourrait enfin suggérer que l'inflation a atteint un pic.

Le SMI a terminé en repli de 0,30% à 11'132,48 points, avec un plus bas à 11'100,66 et un plus haut à 11'177,37 points. Le SLI a cédé 0,89% à 1722,47 points et le SPI 0,44% à 14'409,53 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 22 ont reculé et 8 avancé.

Les gagnants du jour sont Novartis et Swisscom (chacun +1,2%), suivis par Zurich (+1,1%), Roche (+0,8%), Swiss Re (+0,6%), Kühne+Nagel (+0,3%), Adecco (+0,2%) et Nestlé (+0,1%).

Julius Bär et Citigroup ont abaissé l'objectif de cours de l'action du géant bleu après les résultats trimestriels et confirmé respectivement "hold" et "neutral". L'analyste de Citigroup a notamment relevé que les chiffres n'ont pas répondu aux attentes du marché. Le prochain catalyseur important reste le résultat des discussions avec la Commission de la concurrence (Comco), pour laquelle il s'attend à une issue globalement positive pour l'opérateur historique.

Zurich publie ses résultats semestriels jeudi et les analystes tablent sur un bénéfice net de 2,5 milliards de dollars, pour des primes brutes P&C de 23,8 milliards de dollars. L'assureur aura continué à bénéficier d'une évolution avantageuse des prix, notamment dans le segment de l'assurance dommages avec les entreprises, prévoient les experts.

VAT (-7,8%) a fini lanterne rouge derrière AMS Osram (-7,0%) et Logitech (-5,0%).

Julius Bär a raboté son objectif de cours d'AMS Osram tout en confirmant "buy". L'analyste a qualifié de solide le chiffre d'affaires du deuxième trimestre. La rentabilité a toutefois manqué ses objectifs et l'expert a abaissé ses attentes pour le troisième trimestre.

Aux bancaires, Credit Suisse (-3,4%) a nettement reculé alors qu'UBS (-1,6%) a terminé dans le gros du peloton et que Julius Bär (-0,7%) a en partie limité la casse.

Sur le marché élargi, Dufry (+4,1%) a confirmé son rebond post-Covid, renouant avec un solide chiffre d'affaires et un résultat opérationnel positif sur les six premiers mois de 2022. Le détaillant bâlois, qui va s'unir à l'italien Autogrill, anticipe un second semestre "solide".

Also (+3,4%) va lancer mercredi un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 100 millions d'euros, soit 5% de la capitalisation boursière de la société.

A la veille de ses résultats, Cicor (+2,6%) a remporté une commande sur plusieurs années de la part d'un fabricant d'avions européen pour un montant total avoisinant les 30 millions de francs.

La Banque cantonale de Genève (BCGE, +0,3%) a dégagé un bénéfice semestriel record de 78,4 millions de francs et table sur des résultats en hausse pour l'ensemble de l'exercice.

Galenica (-0,5%) a progressé autant au niveau des recettes que de la rentabilité au premier semestre, dépassant les attentes du marché. La direction a relevé ses prévisions annuelles et table désormais sur une croissance des ventes de 2 à 4% et de l'Ebit ajusté de 8 à 12%.

Zur Rose (-13,9%) a été rétrogradé à "equal weight" de "overweight" par Barclays, qui souligne l'adoption plus lente que prévu des ordonnances électroniques.

Tous deux suspendus de cotation par le régulateur boursier Swiss Exchange Regulation (SER) Achiko et Igea se sont engagés à publier leurs rapports annuels respectifs d'ici le 31 août, ultime délai accordé par SER.

rp/ck

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
23/09
23/09
23/09
23/09
23/09