SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 30/11 17:31:25
12159.69PTS -0.50%

Bourse Zurich: dans le vert, le SMI au-dessus de la barre des 12'100 points

26/10/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive mardi. Le SMI a passé une partie de la matinée au-dessus de la barre symbolique des 12'100 points, avant de reperdre de l'élan en début d'après-midi pour remonter nettement dans le sillage de Wall Street.

En Suisse, la saison des résultats a connu un nouveau pic avec les résultats des géants UBS et Novartis et ceux du roi des périphériques informatiques Logitech.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, après de bons résultats d'entreprises et au lendemain de nouveaux records.

"C'est incroyable comment les entreprises américaines ont réussi à faire face aux défis qu'elles rencontrent", a relevé Art Hogan de National Securities, "que ce soit le manque de main d'oeuvre, les approvisionnements insuffisants, la hausse des coûts..."

Sont également attendus après Bourse Microsoft, Alphabet et Twitter, après Facebook lundi et avant Apple et Amazon jeudi.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,69% à 12'146,52 points son plus haut du jour, après un plus bas à 12'084,80. Le SLI a gagné 0,75% à 1971,23 points et le SPI 0,61% à 15'631,59 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 23 ont progressé et 7 reculé.

Le podium du jour se compose de Temenos (+4,6%), AMS et Swiss Re (chacun +2,7%) et Swatch (+2,2%).

Richemont (+1,8%) et les assureurs Swiss Life (+2,1%) et Zurich Insurance (+1,5%) ont aussi fini dans le haut du tableau.

UBS (+1,3%) a signé un solide troisième trimestre. Alors que les analystes s'attendaient à voir la grande banque freinée par la torpeur caractéristique aux mois d'été, UBS a déjoué les attentes, dépassant les prévisions les plus optimistes du consensus AWP. Le bénéfice net au troisième trimestre s'est inscrit à 2,28 milliards de dollars, en hausse de 8,9% sur un an.

Credit Suisse (+1,1%) et Julius Bär (+1,7%) ont aussi terminé du bon côté de la barre.

Novartis (+1,1%) examine les options stratégiques qui s'offrent à lui pour maximiser la valeur actionnariale de son unité génériques et biosimilaires Sandoz, au sortir d'un nouveau trimestre compliqué pour les médicaments de substitution aux Etats-Unis. La direction revoit à la hausse les perspectives de rentabilité à brève échéance pour Innovative Medicines, à la baisse pour Sandoz.

Au niveau des résultats, le géant bâlois a vu ses recettes trimestrielles progresser de 6% à 13,03 milliards de dollars. L'Ebit de base - c'est-à-dire apuré de tout facteur jugé non récurrent - a enflé de 7% à 4,47 milliards et le bénéfice net de 8% sur une base ajustée, à 3,83 milliards.

Les deux autres poids lourds Nestlé (+0,6%) et Roche (+0,2%) suivent à distance.

Confirmant une information de presse de vendredi dernier, Partners Group (+0,6%) a acquis pour le compte de ses clients une importante participation minoritaire, non précisée, dans l'horloger soleurois Breitling. Vendredi, Bloomberg avait articulé une participation de 25%.

Logitech (-4,3%) a fini lanterne rouge derrière Kühne+Nagel (-1,5%) et le bon Schindler et Sika (chacun -0,4%).

Le fabricant de périphériques informatiques a ralenti la cadence au deuxième trimestre. Et face aux investissements et une hausse des coûts pour la logistique et la production, la rentabilité s'est affaissée. Le groupe vaudois a néanmoins confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Sur le marché élargi, Kuros (+7,1%) estime être en mesure d'atteindre ses objectifs annuels, notamment des ventes "nettement supérieures" à 8,0 millions de francs. Les recettes générées dans le cadre de partenariats devraient quant à elles atteindre les 12,0 millions de francs.

Relief Therapeutics (+5,4%) a profité de l'annonce de son partenaire Acer Therapeutics, qui a reçu un brevet des autorités américaines pour son médicament Acer-001.

Bucher Industries (+1,9%) a vu ses commandes et ses ventes croître en comparaison annuelle au cours des neuf premiers mois de l'exercice en cours. Le groupe alerte toutefois sur les difficultés d'approvisionnement et des pénuries de personnel, notamment aux Etats-Unis, pesant sur sa production.

SIG Combibloc (-4,7%) a enregistré au 3e trimestre 2021 des ventes en hausse tandis que le bénéfice net a reculé. Le groupe a confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours et prévoit d'augmenter ses prix en raison de la hausse de ceux des matières premières.

A l'occasion de sa journée des investisseurs, Arbonia (-1,7%) a indiqué prévoir une croissance annuelle supérieure à 5% hors effets de change et d'acquisition entre 2021 et 2026.

Également à l'occasion de sa journée des investisseurs, Swiss Prime Site (-0,3%) a indiqué attendre de solides résultats cette année. La pandémie n'a pas influencé les besoins de surface, selon la société immobilière.

rap/md

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:54
18:16
14:18
11:31
11:13