SMI

SMI
Temps réel estimé TTMZero - 10:40 30/11/2022
11171.92 PTS +0.85%

Bourse Zurich: dans le vert pour terminer la semaine

30/09/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive vendredi, rebondissant au lendemain d'un nouveau recul. Le SMI a évolué en dents de scie dans le vert durant une bonne partie de la séance. Il n'a que peu réagi à l'annonce de l'inflation américaine en août dans l'après-midi, avant de renforcer ses gains en fin de journée et de finir nettement au-dessus des 10'200 points, près de son plus haut du jour.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, après un indicateur de l'inflation américaine plus élevé que prévu, qui devrait inciter la Réserve fédérale américaine (Fed) à poursuivre son resserrement monétaire à marche forcée.

Sur le front macro-économique aux Etats-Unis, l'inflation a ralenti sur un an en août, mais s'est de nouveau accélérée sur un mois, selon l'indice PCE, une mesure de l'inflation regardée par la Fed qui a augmenté ses taux à plusieurs reprises et qui ne manquera pas de le faire de nouveau avant la fin de l'année.

Le taux d'inflation dans la zone euro a battu un nouveau record en septembre à 10%, tiré par les tarifs de l'énergie mais aussi par ceux de l'alimentation. Le taux de chômage dans la zone euro s'est maintenu à son plus bas niveau historique en août, soit 6,6% de la population active comme en juillet.

En Suisse, le baromètre conjoncturel du KOF s'est établi à 93,8 points en septembre, contre une valeur révisée en nette hausse à 93,5 points en août (86,5 points initialement). Largement supérieur à la fourchette des attentes des économistes sondés par AWP, laquelle se situe entre 83 et 87,4 points, l'indicateur reste toutefois inférieur à sa moyenne à long terme.

Le SMI a terminé en hausse de 1,39% à 10'267,55 points, avec un plus haut à 10'275,85 points et un plus bas à 10'155,65 points. Le SLI a gagné 1,84% à 1538,08 points et le SPI 1,48% à 13'166,38 points. Sur les 30 valeurs vedettes, Swisscom (-0,8%), Kühne+Nagel (-0,3%) et Zurich (-0,1%) sont les seuls perdants du jour.

Oddo a réduit l'objectif de cours de Zurich Insurance et confirmé "neutral". Les analystes ont revu leur copie pour tenir compte de l'impact négatif des marchés financiers. Selon eux, la dynamique des prix devrait s'aligner sur l'inflation des sinistres aussi lors du prochain exercice.

Le podium du jour se compose de Straumann (+6,8%), Alcon et Temenos (chacun +4,9%) et AMS Osram (+4,8%).

Les poids lourds pharmaceutiques Novartis (+0,8%) et Roche (+1,0%) ont bien progressé, Nestlé (+0,5%) est resté un peu en retrait. Le géant de Vevey a demandé à ses fournisseurs de ne plus s'approvisionner auprès de certaines entités du producteur indonésien d'huile de palme Astra Agro Lestari, mis en cause par une ONG.

Aux bancaires, Credit Suisse (+3,9% à 3,976 francs) n'a toujours pas réussi à reprendre la barre des 4 francs, après avoir inscrit mercredi un plus bas historique à 3,666 francs.

Julius Bär (+2,7%) a surperformé et UBS (+0,8%) sous-performé l'indice.

Logitech (+2,3%) a acquis la jeune pousse zurichoise Airica, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air. Aucun détail financier n'a filtré sur cette opération.

Le conglomérat d'électrotechnique ABB (+1,8%), qui doit introduire lundi en Bourse son unité de turbocompresseurs Accelleron, a annoncé la cession des parts qu'il détenait encore dans Hitachi Energy à son homologue nippon éponyme. L'opération doit rester anecdotique sur le plan comptable. Le groupe a aussi constitué des provisions pour près d'un tiers de milliard de francs pour une affaire de corruption en Afrique du Sud.

Sur le marché élargi, le spécialiste du crédit à la consommation Cembra (+3,0%) s'est emparé du fournisseur de solutions de paiements différés Byjuno, pour 60 millions de francs.

Le sous-traitant pharmaceutique Polypeptide (+8,7%) a profité d'un relèvement, la veille de recommandation à "add" de "reduce" par Baader Helvea qui a réduit l'objectif de cours.

Le chimiste de spécialités Clariant (+7,1%) a bénéficié d'un phénomène comparable, Credit Suisse recommandant désormais le titre à "outperform" de "neutral) l'achat, avec augmentation de l'objectif de cours.

Le laboratoire Kinarus (-26,0%) a abandonné un programme dans le domaine de la Covid-19 suite à la recommandation d'un comité indépendant de surveillance des données et de la sécurité.

Dans le segment pennystocks, l'exploitant de plateforme de graphisme Talenthouse a regagné 20,0% à 12 centimes, après avoir évoqué la veille un risque de banqueroute.

rp/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
10:25
10:03
09:41
09:08
08:46