SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 13/04 17:31:52
11122.37PTS -0.53%

Bourse Zurich: en ordre dispersé, SMI et SLI en rouge, SPI en vert

04/03/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note inégale jeudi. En rouge durant toute la séance, le SMI a effectué deux tentatives afin de remonter dans le vert, l'une en début de séance et l'autre en milieu d'après-midi, en vain. L'indice vedette de SIX a tout de même fini au-dessus de son plus bas du jour et de la barre des 10'700 points.

A New York, Wall Street cédait un peu de terrain en matinée, après l'augmentation inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage et dans l'attente d'un discours du patron de la Fed.

"L'évolution des actions américaines est mitigée en ce début de séance agité alors que les marchés attendent les commentaires du président de la Fed Jerome Powell en début d'après-midi", ont relevé les analystes de Schwab.

Pour Patrick O'Hare de Briefing.com, Jerome Powell devrait "continuer à avoir un ton très accommodant" sur la politique monétaire qui, à travers des taux au jour le jour à zéro et les achats d'actifs, soutient à plein le système financier et la reprise.

Le SMI a fini en baisse de 0,20% à 10'750,09 points, avec un plus bas à 10'6 88,31 et un plus haut à 10'769,38. Le SLI a cédé 0,38% à 1736,14 points et le SPI a gagné 0,28% à 13'469,97 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont reculé et 12 avancé.

Logitech (-6,2%) a terminé lanterne rouge derrière AMS (-4,4%) et Lonza (-3,6%).

Novartis (-3,6% ou 0,055 franc) était traitée hors dividende de 3,0 francs. Le groupe s'est par ailleurs engagé à produire pour le laboratoire allemand Curevac l'ARN messager (mRNA) ainsi que la substance médicamenteuse pour le vaccin expérimental anti-Covid-19 Cvncov. La production doit débuter ces prochains mois pour générer d'ici la fin de l'année suffisamment de matériel pour l'élaboration de 50 millions de doses.

Nestlé (+1,6%) a soutenu l'indice, tout comme Roche (+1,7%).

Au lendemain des résultats, Citigroup a relevé l'objectif de cours de Swiss Life (-1,6%) et confirmé "buy", sans autre commentaire.

Les bancaires Julius Bär (-2,0%), UBS (-1,0%) et Credit Suisse (-0,3%) font partie des perdants du jour.

Kühne+Nagel (+3,3%) a fini en tête du podium, devant Temenos et Adecco (chacun +2,0%) et Zurich (+1,8%).

Ce dernier a nommé Sierra Signorelli directrice générale de Commercial Insurance (assurance des entreprises) et membre de la direction du groupe avec effet immédiat. Elle prend la suite de James Shea qui quitte l'assureur.

Au niveau du marché élargi, la saison des résultats s'est poursuivie.

VAT (-6,9%) a vu son bénéfice doubler en 2020 et en profitera pour relever son dividende. Il aborde l'année 2021 avec confiance tablant sur une hausse de son chiffre d'affaires. Selon des courtiers, les investisseurs ont probablement réalisé des prises de bénéfices.

Le fabricant d'appareils de mesure Inficon (-4,2%) a pu compter sur une forte reprise au quatrième trimestre pour relever quelque peu sa performance 2020. Le bénéfice net a cependant reculé de 7% à 49,3 millions de dollars. Le conseil d'administration proposera un dividende de 16 francs par action, soit 2 francs de moins qu'au titre de 2019.

Le spécialiste de logistique interne Kardex (-1,9%) a fortement souffert de la crise pandémique, mais est parvenu à réaliser un bénéfice net meilleur que celui prévu par les analystes interrogés par AWP. Le conseil d'administration propose un dividende de 4 francs par action (4,50 francs en 2019). Les objectifs financiers de la société sont inchangés sur le long terme.

L'équipementier du bâtiment Meier Tobler (+7,6%) a remonté la pente en seconde moitié d'année, comblant l'essentiel du manque à gagner accumulé sur le premier semestre et bouclant même l'exercice sur un bénéfice net en hausse de 13,2% à 3,86 millions de francs. L'industriel lucernois accusait encore une perte de 2,65 millions à mi-parcours.

Forbo (+1,8%), a vu ses principaux chiffres clés reculer l'année dernière sous l'effet de la crise pandémique et d'effets de change négatifs. Le groupe zougois a néanmoins dépassé les prévisions du marché, sauf pour le dividende. Le patron est sur le départ. Stephan Bauer cèdera en septembre les rênes de l'entreprise à Michael Schumacher.

Le prestataire de services informatiques financiers Crealogix (stable) a désigné Thomas Roth en qualité de directeur technologique (CTO). La direction élargie du groupe zurichois sera en outre renforcée avec Michael Radic et Sebastian Krahe comme vice-présidents.

rp/nj

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
13/04
13/04
13/04
13/04
13/04