SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:31 09/12/2022
11068.30 PTS +0.58%

Bourse Zurich: en terrain positif dans les premiers échanges

28/09/2022 | 09:36

Zurich (awp) - La Bourse suisse a débuté la séance de mercredi dans le vert, tirée par le poids lourd Roche et après avoir clôturé en hausse mardi. La Bourse de New York a, elle, bouclé en ordre dispersé. Les inquiétudes restaient fortes, notamment en matière d'énergie.

"Les mystérieuses fuites dans les gazoducs Nord Stream ont une nouvelle fois fait grimper les prix de gros du gaz et de l'électricité", a souligné Raiffeisen dans un commentaire, faisant aussi grimper le risque de faillites pour de nombreuses entreprises. A titre d'exemple, le gaz TTF bondissait ce matin de 12% à plus de 208 euros le Mwh, soit une hausse de 141% sur un an.

La Norvège, désormais principal fournisseur de gaz de l'Europe, va renforcer la sécurité autour de ses installations pétrolières, a-t-elle annoncé après le "sabotage" présumé des gazoducs Nord Stream dans la Baltique.

En France, le moral des ménages est reparti à la baisse en septembre, plombé par l'inflation.

Les discours du président de la Fed, Jerome Powell, et de la gouverneure de la Fed Michelle Bowman seront sans doute écoutés attentivement cet après-midi.

A 09h15, le Swiss Market Index (SMI) gagnait 0,37% à 10'164,38 points. Le Swiss Leader Index (SLI) perdait 0,54% à 1514,90 points et le Swiss Performance Index (SPI) montait de 0,18% à 13'028,08 points. Sur les trente valeurs vedettes, seul un trio de tête émergeait, composé de Roche (+5,7%), Lonza (+5,2%) et Novartis (+0,5%). Les autres titres étaient parés de rouge.

Le titre de Roche est notamment soutenu par un succès de Biogen contre Alzheimer, entraînant ses homologues dans son sillage. L'autre poids lourd Nestlé cédait 0,6%.

Givaudan dégringolait de 1,8%. Deux établissements financiers ont sabré l'objectif de cours.

En fond de classement, UBS se délestait de 2,4% et Credit Suisse de 4,3%, après avoir enregistré un plus bas du jour à 3,77 francs. Les géants bancaires ont écopé d'une amende de 75 millions de dollars chacun aux Etats-Unis de la part de la commission Commodity Futures Trading (CFTC), pour avoir laissé leurs courtiers échanger sur des opportunités d'investissement, notamment sur Whatsapp. A cela s'ajoute la sanction de 125 millions chacun formulée par la SEC, le gendarme américain des marchés financiers, pour les mêmes faits.

VAT était bon dernier (-5,8%). Stifel a sabré l'objectif de cours du groupe de la vallée du Rhin.

Sur le marché élargi, Dufry (-2,1%) a décroché un contrat de cinq ans à l'aéroport international de Chongqing, en Chine.

Xlife Sciences (non traité) a enregistré une hausse timide du chiffre d'affaires au premier semestre.

ck/ib/ol

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
09/12
09/12
09/12
09/12
09/12