SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 07/12 17:31:25
12513.62PTS +1.12%

Bourse Zurich: l'aversion au risque s'estompe à l'approche de la mi-journée

12/10/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse relâchait la pression mardi en fin de matinée, sans parvenir pour l'heure à se hisser dans le vert. La flambée des prix des hydrocarbures et les difficultés d'approvisionnement énergétique alimentent notamment les craintes récurrentes autour de l'installation d'une inflation élevée.

"Le ralentissement du rétablissement conjoncturel aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, de même que l'extension des contraintes réglementaires en Chine limitent fortement l'appétit au risque", note Pierre-Veyret, analyste chez Activtrades.

"La nervosité est aussi de mise à la veille du début de la publication des résultats d'entreprises américaines", ajoute John Plassard, de Mirabaud Banque. En Suisse, Givaudan a ouvert le bal des résultats après neuf mois.

Sur le front conjoncturel, le taux de chômage a poursuivi son repli cet été outre-Manche, aidé en ce sens par la levée du carcan sanitaire.

L'agenda macroéconomique comprend encore le baromètre du ZEW sur le moral des investisseurs en Allemagne. Le FMI doit publier dans l'après-midi son appréciation de la stabilité financière mondiale et ses perspectives conjoncturelles.

A 10h95, le Swiss Market Index (SMI) égarait encore 0,13% à 11'757,47 points, après avoir lâché plus de 1% dans les premiers échanges et essuyé un plancher à moins de 11'650 points. Le Swiss Leader Index (SLI) s'érodait de 0,23% à 1895,29 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,12% à 15'125,73 points.

Six valeurs vedettes étaient parvenues à s'installer du bon côté de l'équilibre et cinq autres orbitaient autour de cette marque. Les 19 autres évoluaient toujours sous la surface.

Sonova (+0,9%) prenait la tête de l'échappée, devant Lonza et Nestlé (+0,6% chacun). Le sous-traitant de l'industrie pharmaceutique a présenté une nouvelle feuille de route à moyen-terme, étendue à l'horizon 2024 et trahissant la confiance de la direction dans les perspectives de l'entreprise.

Vifor (+0,5%) a annoncé divers changement au sein de sa direction.

Givaudan (-1,3%) par contre ne tirait guère avantage d'une performance commerciale pourtant honorable sur les neuf premiers mois de l'année.

Partners Group (-0,4%) ne profitait pas non plus de l'annonce de la cession d'une part minoritaire de Foncia.

La lanterne du moment revenait à Logitech (-1,5%), sans indication particulière, derrière Temenos et Credit suisse (-1,4% chacun).

Les autres bancaires ne brillaient pas non plus, UBS et Julius Bär cédant tous deux 1,0%. Barclays a relevé l'objectif de cours pour la banque aux trois clés, mais campe résolument sur sa recommandation de vente.

Sur le marché élargi, Ascom (+1,0%) a décroché une commande d'envergure à Macao. Swiss Prime Site (+0,3%) a lancé le premier fonds de placement immobilier de sa nouvelle entité Solutions.

Carlo Gavazzi (+2,8%) s'est fendu d'un avertissement positif sur résultats.

jh/lk/ol

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
07/12
07/12
07/12
07/12
07/12