SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 12/08 17:30:58
11128.24PTS -0.24%

Bourse Zurich: l'indice SMI plombé par Roche

11/05/2022 | 11:32

Zurich (awp) - La Bourse de Zurich perdait du terrain mercredi en fin de matinée, entraînée par le recul du poids lourd Roche, alors qu'une majorité de titres évoluait dans le vert. Les investisseurs étaient suspendus à la publication de l'inflation aux Etats-Unis, qui figure à l'agenda de l'après-midi.

C'est le jour J de la semaine, souligne Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote. Le consensus des estimations des analystes sur Bloomberg indique que l'indice des prix à la consommation pourrait avoir baissé à 8,1% en avril, contre 8,5% le mois précédent. Si toutefois l'inflation n'a pas baissé comme prévu, nous pourrions assister à une vague de liquidation d'actifs dangereuse, prévient l'analyste.

Le pétrole a déjà dépassé les 100 dollars ce matin. Le volume de gaz russe transitant par l'Ukraine, importante voie pour les approvisionnements européens, apparaît en baisse mercredi matin car les combats dans l'est du pays avec l'armée russe empêchent selon Kiev le bon fonctionnement d'infrastructures gazières.

En Chine, l'inflation a fortement accéléré en avril, la politique zéro Covid du régime de Pékin perturbant fortement les chaînes d'approvisionnement. Quant aux ventes de voitures, elles sont sans surprise au plus bas depuis deux ans.

En Allemagne, l'inflation a bien atteint en avril le niveau record de 7,4% sur un an, poussée par les prix de l'énergie et les tensions sur les chaînes d'approvisionnement.

De son côté, Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, a indiqué ce matin que l'institut d'émission pourrait commencer à relever ses taux d'intérêt dès le mois de juillet, alors que la zone euro est confrontée à une flambée de l'inflation.

A 10h55, le Swiss Market Index (SMI) reculait de 0,29% à 11'508,07 points. Le SLI avançait pour sa part de 0,52% à 1777,73 points et le SPI cédait 0,18% à 14'773,57 points.

Sur les trente valeurs vedettes, 22 gagnaient du terrain tandis que huit en cédaient.

Toujours en tête, Alcon (+6,0%) a publié mardi soir un chiffre d'affaires de 2,2 milliards de dollars pour le premier trimestre, en hausse de 14% sur un an. Swatch et Richemont (+4,5% chacun) complétaient le podium.

SGS (+0,5%) a annoncé l'acquisition du français Aiex, renforçant ainsi son portefeuille de services dans le secteur de l'énergie nucléaire.

Swiss Life (+0,3%) a marginalement étoffé sur les trois premiers mois de 2022 son volume de primes.

Roche (-6,4%) pesait en revanche de tout son poids sur l'indice. Le géant pharmaceutique a essuyé un revers dans l'étude de phase III Skyscraper-01. Une combinaison de produits était étudiée pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules.

Les deux autres poids lourds de la cote Novartis (+0,3%) et Nestlé (+0,6%) soutenaient l'indice phare.

Credit Suisse prenait 0,4% en dépit d'un abaissement de recommandation de Berenberg. Les revenus continuent de baisser, et tant que la banque aux deux voiles n'aura pas démontré une certaine stabilité de son modèle d'affaires, il sera difficile d'avoir une vision positive du titre, estime l'analyste. UBS (+1,9) surperformait l'indice.

Sur le marché élargi, Belimo (-0,6%) proposera aux actionnaires d'élire Ines Pöschel comme administratrice lors de la future assemblée générale du 27 mars 2023.

Montana Aerospace (+0,3%) a annoncé la réorganisation de sa direction et le départ de son directeur général (CEO) Markus Nolte le 30 juin.

La Liechtensteinische Landesbank (+1,0%) a confirmé détenir 99,69% des actions de Bank Linth.

Idorsia (+4,1%) s'appréciait fortement après avoir reculé mardi suite à un échec clinique pour un médicament contre les troubles alimentaires.

rq/ck

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
12/08
12/08
12/08
12/08
12/08