SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 27/01 17:30:04
12176.9PTS +0.65%

Bourse Zurich: la dynamique s'estompe, sauf pour Richemont

12/11/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse modérait quelque peu ses ardeurs vendredi en fin de matinée. Fort de résultats semestriels inespérés, Richemont continuait à imprimer la cadence, mais le grupetto enflait en queue de peloton.

"Même si les actions mondiales ont connu un ralentissement cette semaine, sous l'effet notamment de l'inflation et des menaces que le phénomène implique pour les généreuses politiques monétaires des banques centrales, la prédisposition au risque demeure", résume pour Pierre Veyret, analyste technique chez Activtrades.

Les détenteurs de capitaux pourront se concentrer dans l'après-midi sur des indications sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis en septembre, ainsi que sur moral des consommateurs compilé par l'Université du Michigan.

La production industrielle en zone euro a progressé plus que prévu en septembre. En Suisse, les prix à la production et à l'importation ont poursuivi leur escalade en octobre, alimentés par les hydrocarbures et les métaux.

A 11h04, le Swiss Market Index (SMI) s'appréciait de 0,31% à 12'459,77 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 0,41% à 2023,36 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,22% à 16'060,78 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 15 progressaient encore, trois oscillaient autour de l'équilibre et 12 reculaient.

Loin devant, Richemont s'envolait de 9,2%. Le gestionnaire de marques de luxe a multiplié son bénéfice net semestriel par presque huit sur un an et l'a étoffé de 44% sur deux ans à 1,25 milliard d'euros. La porteur Swatch (+3,2%) profitait par ricochet du rétablissement inescompté de son concurrent du bout du lac.

Les représentants de l'ostentatoire étaient talonnés par Adecco (+1,9%). Le prestataire de services en personnel bénéficiait d'une recommandation à l'achat formulée par la Banque royale du Canada (RBC).

Le laboratoire saint-gallois Vifor prenait 0,9%. Sa coentreprise avec l'allemand Fresenius VFMCRP a obtenu une recommandation du CHMP pour une homologation de traitement en Europe.

Le recul des poids lourds Nestlé et Roche (-0,2% chacun) ne suffisait pas à insinuer le doute dans les indices. Novartis faisait partie des quelques indécis.

Le chimiste de la construction Sika (-1,5%) conservait la lanterne rouge, au lendemain du rachat d'anciennes activités du géant allemand BASF valorisées à 5,5 milliards de francs et d'un bond de plus de 10% de son cours en Bourse.

Sur le marché élargi, l'agrégateur d'offres de voyages en ligne LM Group (inchangé) a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, grâce à des volumes et des recettes ayant bondi de 60% et une rentabilité opérationnelle brute presque quadruplée.

Inchangé, MCH renonce à organiser la grand-messe horlogère Baselworld l'année prochaine aussi et enregistre le départ de son directeur général Michel Loris-Melikoff.

jh/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
27/01
27/01
27/01
27/01
27/01