SMI

SMI
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 22/01 14:19:53
10924.15PTS +0.10%

Bourse Zurich: la morosité persiste à l'approche de la mi-journée

19/11/2020 | 11:31

Zurich (awp) - La course aux abris se poursuivait jeudi en fin de matinée à la Bourse suisse, largement attribuée à la recrudescence de la pandémie aux Etats-Unis. Dans un contexte de volatilité élevée, le SMI ne parvenait pas à défendre la barre des 10'500 points.

"L'euphorie des marchés des dernières semaines s'estompe alors que le sentiment des investisseurs est désormais alourdi par le durcissement des restrictions, ce qui contrebalance les progrès sur le développement des vaccins", analyse Pierre Veyret, d'Activtrades.

Les exportations helvétiques ont souffert du recul de la chimie-pharmacie en octobre, qui a annihilé le rétablissement d'autres secteurs. Les importations ont enregistré un tassement marqué. La pandémie a continué de grevé les revenus dans le secteur secondaire au 3e trimestre, de manière moins marquée toutefois qu'au 2e.

Sur le front des nouvelles d'entreprises, ABB a livré sa nouvelle feuille de route à moyen terme en préambule à sa journée des investisseurs.

A 10h53, le Swiss Market Index (SMI) abandonnait 0,68% à 10'492,87 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,74% à 1643,68 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,53% à 13'020,83 points. Sur les trente principales valorisations 24 reculaient et six progressaient.

Le conglomérat ABB (lanterne rouge, -2,5%) cherche à se désengager de trois subdivisions, représentant un chiffre d'affaires cumulé de 1,75 milliard de dollars. Le nouveau timonier Björn Rosengren a par ailleurs dévoilé ses objectifs financiers à l'horizon 2023.

Les valeurs du luxe Richemont (-1,0%) et Swatch (-1,3%) accordaient leurs violons, dans la foulée d'un nouveau repli des exportations horlogères au mois d'octobre. Le recul est toutefois moins marqué que sur les mois précédents.

Les poids lourds remontaient au classement, Novartis cédant encore 0,3% quand Novartis et Nestlé perdaient 0,4% chacun.

Le chimiste de la construction Sika (-1,0%) a mis en service une nouvelle ligne de production à Dubaï.

Logitech (+2,0%) poursuivait son échappée en solitaire sans indication particulière, devant Partners Group (+1,0%).

Sur le marché élargi, Ypsomed s'envolait 7,2%, dans la foulée d'un partenariat avec Eli Lilly qui conférera notamment au géant pharmaceutique américain la distribution de l'Ypsopump au pays de l'oncle Sam.

Cosmo Pharmaceuticals (+0,2%) a ajouté à son accord de licences avec l'allemand Dr Falk Pharma le traitement contre la diarrhée du voyageur Ryfamycin SV MMX dans sa nouvelle formulation à 600 milligrammes.

La coentreprise helvético-allemande Vifor (+0,2%) Fresenius Medical Care Renal Pharma (VFMCRP) et Fresenius Kabi ont étendu leur collaboration autour du Veltassa dans l'Empire du Milieu.

jh/lk

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
11:31
09:31
08:46
08:45
21/01