SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 01/07 17:30:16
10770.4PTS +0.27%

Bourse Zurich: le SMI consolide ses gains à l'approche de la mi-journée

13/05/2022 | 11:31

Zurich (awp) - Après avoir manqué de peu une clôture dans le vert jeudi, la Bourse suisse est repartie du bon pied vendredi, consolidant ses gains à l'approche de la mi-journée. Dans un marché en sérieux manque d'impulsion sur le front des nouvelles d'entreprises, les investisseurs demeurent cependant sur le qui-vive face aux poussées inflationnistes et la situation en Ukraine.

"Les marchés ont continué d'être nerveux suite à un autre rapport sur l'inflation qui a montré que les prix de gros ont continué d'augmenter", ont indiqué les analystes de Schwab. "De plus, les attentes d'une Fed (banque centrale américaine) agressive dans un contexte de ralentissement de la croissance ont largement contribué à la volatilité, ainsi que les confinements en Chine, la guerre en Ukraine, et le dollar fort".

En France, le renchérissement a atteint 4,8% sur un an en avril, après 4,5% en mars, l'Insee confirmant vendredi sa première estimation publiée fin avril. Ce niveau est inégalé depuis novembre 1985 et s'explique par la forte hausse des prix de quasiment toutes les catégories de produits, énergie en tête (+26,5%).

Ce vendredi, les investisseurs surveilleront aussi la production industrielle de la zone euro, qui devrait baisser de 1,0% en glissement annuel en mars. Un chiffre plus faible devrait représenter un autre vent contraire pour les actions de la zone euro et l'euro lui-même, estime Jeffrey Halley d'Oanda.

Après avoir entamé la séance sur un gain de 0,33%, le SMI parvenait à étoffer ses gains durant la matinée, notant peu avant 11h00 à 11'600,47 points, soit une progression de 0,82%. Le SLI avançait de manière nettement plus marquée, soit de 1,31% à 1804,28 points, alors que l'indicateur élargi SPI grappillait 0,89% à 14'913,10 points.

Sur les 30 valeurs constitutives du SLI, seules quatre essuyaient des pertes. La lanterne rouge revenait au poids lourd Roche (-0,2%), derrière le chimiste zougois de la construction Sika (-0,1%), Swisscom (-0,03%). Jeffries a fortement réduit son objectif de cours pour le bon de jouissance du géant pharmaceutique bâlois de 430 à 360 francs. La banque d'affaires new yorkaise recommande désormais aux investisseurs de conserver le titre, la recommandation précédente étant de l'acheter.

Autre principale capitalisation du marché helvétique, Nestlé (-0,02) flanchait aussi de peu. En France, les investigations sur le scandale des pizzas Buitoni, appartenant à Nestlé, contaminées à la bactérie E.coli et suspectées d'avoir provoqué la mort de deux enfants, ont été confiées jeudi à un juge d'instruction. L'information judiciaire a été ouverte notamment pour homicide involontaire à l'égard d'une personne, blessures involontaires concernant 14 personnes, mise sur le marché d'un produit dangereux pour la santé et mise en danger d'autrui.

Novartis (+0,9%) était en revanche nettement plus vaillant.

A l'autre extrémité du tableau, Straumann (+5,5%) poursuivait son échappée solitaire, largement devant la toujours volatile AMS Osram (+3,6%), Sonova (+3,5%) et Adecco (+2,9%). Le géant zurichois du placement de personnel a formellement finalisé la reprise de la société Akka Technologies, à la suite d'une procédure de reprise simplifiée. Les actions émises par Akka ont été radiées jeudi de la cote des Bourses de Bruxelles et Paris et les obligations de celle de Francfort.

Lonza (+2,6%) s'installait aussi fermement dans le camp des gagnants. Swissmedic a autorisé le vaccin de Moderna, produit en partie par sous-traitant bâlois de l'industrie pharmaceutique, pour les enfants de 6 à 11 ans.

Sur le marché élargi, Molecular Partners décollait de 26,5%. La biotech a annoncé jeudi soir avoir bouclé son 1er trimestre dans les chiffres noirs grâce à un paiement de licence effectué par Novartis en lien avec le médicament-candidat Ensovibep pour le traitement du coronavirus. Le chiffre d'affaires a atteint 181,8 millions de francs et le bénéfice s'est inscrit à 152,6 millions, alors que le bénéfice net a lui atteint 153,1 millions, contre une perte de 18 millions entre janvier et fin mars 2021.

Wisekey (+6,9%) était aussi en verve. Le spécialiste genevois de la cybersécurité proposera l'élection de Maria Pia Aqueveque Jabbaz et Cristina Dolan au conseil d'administration lors de la prochaine assemblée générale.

vj/al/rq

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
01/07
01/07
01/07
01/07
01/07