SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/10 17:32:02
11961.34PTS +0.58%

Bourse Zurich: le SMI défend la barre des 12'500 points

18/08/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse continuait d'évoluer à des niveaux proches de son apogée mercredi à l'approche de la mi-journée. Après un petit accès de faiblesse à l'ouverture, le SMI des valeurs vedettes a rapidement pris l'ascendant, franchissant pour la première fois de son histoire la barre symbolique des 12'500 points.

L'attention des investisseurs se focalise désormais sur les Minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), susceptibles de fournir quelque indication sur le calendrier de la réduction des programmes de rachat d'actifs ("tapering").

"Il serait surprenant que les Minutes du jour modifient la perception du marché quant au moment où le 'tapering' est censé se produire, compte tenu des derniers commentaires de divers responsables de la Fed, à la lumière de la récente embellie sur le front de l'emploi aux Etats-Unis", relève dans un commentaire Michael Hewson de CMC Markets.

Au chapitre macroéconomique, le Japon a de nouveau connu une fort rebond de ses exportations en juillet sur un an (+37%), mais le rythme ralentit alors que le variant Delta commence à peser sur la demande mondiale.

Au Royaume-Uni, l'inflation a ralenti à 2% sur un an en juillet, sous l'effet de prix plus modérés dans l'habillement et les biens de loisirs, après avoir atteint en juin à 2,5% son plus haut niveau depuis août 2018.

Sur le coup de 11h00, le Swiss Market Index (SMI) progressait de 0,34% à 12'519,82 points, proche de son plus haut historique, le Swiss Leader Index (SLI) de 0,41% à 2024,86 points et l'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) de 0,28% à 16'026,50 points. Sur les 30 principales cotations, une moitié pointait dans le vert, l'autre dans le rouge.

Alcon décollait de 10,5% après avoir relevé sa feuille de route pour 2021, au terme d'un premier semestre placé sous le signe de la croissance. Les recettes se sont envolées de 75%. Le fabricant de lentilles intraoculaires et de consommables ophtalmiques a retrouvé les chiffres noirs et dépassé les attentes des analystes.

Loin derrière, Lonza (+1,5%) pointait à la deuxième place, devant la volatile action au porteur AMS (-1,1%), sans nouvelle particulière.

Straumann (+1,4%) occupait la seconde position, alors que les valeurs technologiques Logitech et AMS (+0,8% chacune) ferraillaient pour la troisième marche du podium.

Alors que le bon Roche (+0,2%) se maintenait à flot, les deux autres paquebots du SMI Nestlé (-0,1%) et Novartis (-0,01%) prenaient légèrement l'eau.

Au lendemain de la publication de sa performance à mi-parcours, Swiss Life (-0,2%) a vu son objectif de cours relevé coup sur coup par Berenberg et Kepler Cheuvreux, qui confirment leur recommandation d'achat du titre, et Morgan Stanley qui préconise la pondération au marché.

La banque américaine a également relevé l'objectif de cours de Partners Group (-0,5%) et confirmé "equal weight". L'analyste a relevé ses estimations de bénéfice de 5% pour l'année en cours, au vu des premiers indicateurs dévoilés par le gestionnaire d'actifs zougois.

Sur le marché élargi, le transformateur laitier Emmi (+3,0%) et l'équipementier de laboratoires Tecan (+5,8%) ont dépassé les expectatives au premier semestre et relevé leurs ambitions annuelles, alors que l'apothicaire en ligne Zur Rose (-4,5%) a bouclé la même période sur un déficit supérieur aux projections les plus conservatrices.

Poenina (+6,7%) se retrouve sans patron. Le conseil d'administration a démis Jean Claude Bregy de ses fonctions avec effet immédiat. L'éviction est due à des actes délictueux qui remontent à plus de 12 ans et n'ont aucun rapport avec l'équipementier du bâtiment.

La Banque cantonale de Saint-Gall (-0,9%) a enregistré un bond de plus de 10% de ses résultats semestriels, le bénéfice net ayant gonflé de 12,4%. Dans la gestion la collecte d'argent s'est révélée fructueuse, les afflux ayant frôlé les 3 milliards de francs.

Le bénéfice net semestriel d'IVF Hartmann (+4,3%) a fondu de moitié, le producteurs de consommables médicaux étant toujours affecté par la pandémie de coronavirus.

buc/al

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
15/10
15/10
15/10
15/10
15/10