SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 22/01 17:30:31
10930.81PTS +0.16%

Bourse Zurich: le SMI efface une grande partie des pertes de la veille

24/11/2020 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive mardi. Après avoir ouvert dans le vert et franchi la barre des 10'500 points, le SMI a perdu son élan et est repassé au rouge vers le milieu de la matinée. Il a ensuite oscillé un moment autour de l'équilibre, pour opter plus franchement pour le rouge avant de se redresser à nouveau et de repasser au vert en deuxième partie d'après-midi.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée. Les investisseurs étaient rassurés par la décision de l'administration Trump d'amorcer la transition avec l'équipe du président élu Joe Biden.

"Le sentiment dominant du marché à l'heure actuelle est la confiance dans le fait que des issues positives vont prévaloir, qu'il s'agisse de la transition présidentielle (entre Donald Trump et Joe Biden, ndlr), du coronavirus, de l'économie, des résultats d'entreprises, des taux d'intérêt, de l'inflation et de la performance même de la Bourse", a résumé Patrick O'Hare de Briefing.

Le SMI a fini en hausse de 0,26% à 10'491,59 points, avec un plus haut à 10'514,96 et un plus bas à 10'435,02. Le SLI a gagné 0,40% à 1653,46 points et le SPI 0,26% à 12'991,55 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont progressé, 11 reculé et ABB a fini stable.

Le podium du jour se compose d'AMS (+4,0%), Credit Suisse (+3,9%) et LafargeHolcim (+3,0%).

Credit Suisse va procéder à un correctif de valeur de 450 millions de dollars sur la participation minoritaire qu'elle détient depuis 2010 dans le gestionnaire d'actifs York Capital Management (York).

Morgan Stanley a relevé l'objectif de cours de Julius Bär (+2,1%) et confirmé "overweight". L'analyste anticipe notamment une amélioration des recettes et des commissions et un mieux sur le front des avoirs sous gestion.

Un peu en retrait, UBS (+0,8%) était traitée hors dividende (2e tranche) de respectivement 0,365 dollar et 0,3335 franc. Par ailleurs, Morgan Stanley a relevé l'objectif de cours et confirmé "equal weight". L'analyste a notamment relevé que les mesures d'économies décidées ne porteront pleinement effet qu'à partir de 2022.

JPMorgan a relevé son objectif de cours et confirmé sa recommandation d'achat pour la porteur AMS. La firme autrichienne a une floppée d'atouts en mains pour améliorer la rentabilité de sa nouvelle filiale Osram et doper son flux de trésorerie disponible, de l'avis l'analyste.

Dans le camp des poids lourds, Novartis (+0,8%) rencontrait ses investisseurs ce mardi. A cette occasion, le géant bâlois a annoncé un nouveau programme de rachat d'actions portant sur 2,5 milliards de dollars et a relevé l'objectif à moyen terme pour les mesures d'économies mises en oeuvre à partir de l'an prochain à 2,0 milliards, contre 1,5 milliard jusqu'ici.

La filiale américaine de Roche (-0,5%), Genentech, a obtenu lundi soir des autorités sanitaires étasuniennes (FDA) un nouveau feu vert pour son antigrippal Xofluza, qui peut être désormais être prescrit comme traitement préventif de la grippe.

Nestlé (+0,3%) a terminé en légère hausse.

Richemont (+2,4%) a vu sa recommandation relevée à "neutral" par Credit Suisse, qui estime que la marque Cartier devrait continuer à surperformer en 2021, notamment en Chine. Swatch (+1,8%) suit son concurrent genevois d'un peu plus loin.

Barclays a relevé son objectif de cours pour les assureurs Zurich Insurance (+0,8%) et Swiss Re (+2,2%), confirmant au passage sa recommandation d'achat pour les deux titres.

Les plus gros perdants du jour sont Lonza (-3,2%), Sika (-2,6%) et SGS (-1,8%).

Sur le marché élargi, Polyphor (+2,9%) recevra 3,3 millions de dollars de l'association américaine Cystic Fibrosis Foundation pour financer ses essais cliniques sur la murepavadin inhalée pour le traitement des infections bactériennes par pseudomonas aeruginosa.

Bossard (+1,9%) s'est porté acquéreur pour un montant non spécifié de 40% du capital-actions de la jeune pousse nidwaldienne MultiMaterial-Welding, afin de renforcer ses compétences dans le domaine des technologies d'assemblage.

Aryzta (+1,0%) a annoncé le retrait par le fonds spéculatif Elliott Advisors des conditions "insatisfaisable" liées à l'offre de rachat non contraignante déposée la semaine dernière.

Relief Therapeutics (-2,4%) assure avoir observé avec son partenaire de recherche américain Neurorx un taux de survie sur 28 jours de 72% chez des personnes en détresse respiratoire liée au Covid-19 et présentant des facteurs importants de comorbidité traités avec son RLF-100.

Obseva (-2,2%) a transmis un dossier à l'Agence européenne du médicament (EMA) pour sa molécule linzagolix dans le traitement des saignements menstruels sévères liés à la fibrose utérine.

rp/lk

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
22/01
22/01
22/01
22/01
22/01