SMI

SMI
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé  - 27/06 10:33:49
10901.95PTS +0.73%

Bourse Zurich: le SMI finit pile à l'équilibre, freiné par Wall Street

20/05/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé tout juste à l'équilibre vendredi. Après avoir rebondi au lendemain d'un fort recul, les indices ont été freinés par la tendance négative à Wall Street. En Suisse, les valeurs du luxe ont été pénalisées suite aux résultats annuels de Richemont.

Revenant sur la mauvaise performance hebdomadaire de la Bourse de New York, Patrick O'Hare de Briefing.com a rappelé que "le Nasdaq est quand même en baisse de 27,2% depuis le début de l'année, le S&P 500 a chuté de 18,2% et Dow Jones a lâché 14%".

Pour Craig Erlam d'Oanda, "la réduction du taux d'intérêt préférentiel des prêts à cinq ans en Chine peut (...) donner un petit coup de pouce aux marchés mondiaux. Mais en fin de compte, très peu de choses ont changé et je m'attends à ce que cela continue à freiner ces marchés".

A la Bourse suisse, le SMI a fini la séance stable à 11'308,98 points, avec un plus haut à 11'419,62 points et un plus bas à 11'286,52 points. Le SLI a tout juste gagné 0,08% à 1760,47 points, alors que le SPI a progressé de 0,16% à 14'530,40 points.

La majorité des valeurs vedettes a terminé dans le vert, à l'exception notable des valeurs du luxe Richemont (-13,1%) et Swatch (-3,2%). Richemont a enregistré des résultats annuels en nette progression, mais la rentabilité opérationnelle a déçu les marchés. Le groupe reste prudent sur l'évolution de l'important marché chinois ces prochains mois, où près de 40% de ses boutiques sont actuellement fermées en raison des confinements, a déclaré le directeur financier Burkhard Grund.

Swatch a été entraîné dans le sillage de son concurrent genevois.

Holcim (-0,6%) et VAT Group (-0,5%) ont également cédé leurs gains. Les analystes de Jefferies ont pourtant relevé leur objectif de cours pour le géant des matériaux de construction.

Zurich Insurance (-0,4%) fait aussi partie du petit tableau des perdants. L'assureur a indiqué se retirer du marché russe. Il cède ses activités dans le pays à 11 collaborateurs de cette unité, qui poursuivront leurs activités de manière indépendante et sous une autre marque.

A l'autre bout du tableau, Lonza (+3,0%) précède Straumann (+2,0%) et SGS (+1,9%) sur le podium du jour.

La Banque Royale du Canada a relevé la recommandation de Lonza à "outperform" de "sector perform", tout en abaissant l'objectif de cours. La dynamique entre offre et demande de la part des fabricants de produits biologiques reste d'un grand intérêt pour les investisseurs en raison des investissements importants dans l'ensemble du secteur, a notamment relevé l'analyste.

Straumann a annoncé l'acquisition de Plusdental, un spécialiste de télédentisterie orthodontique basé à Berlin. Le volume de la transaction avoisine les 135 millions de francs, et sa finalisation, sujette aux feux verts réglementaires d'usage, est prévue "dans les semaines à venir".

Les bancaires UBS (+1,0%) et Credit Suisse (+0,8%) ont aussi eu les faveurs des investisseurs. Julius Bär (+0,3%) est resté un peu en retrait de ses deux grandes soeurs, au lendemain de la présentation de sa performance sur quatre mois qui avait été fraîchement accueillie.

Les poids lourd pharmaceutiques Novartis (+1,2%) et Roche (+0,9%) ont progressé, alors que Nestlé (-0,2%) a cédé ses gains. Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a émis une recommandation positive pour l'extension de l'homologation du médicament Cosentyx de Novartis au traitement d'enfants atteints d'arthrite liée à l'enthésite (ERA) et de rhumatisme psoriasique (PSA).

En raison de la pénurie de lait en poudre qui frappe les Etats-Unis, le gouvernement américain fait appel à Nestlé. A l'initiative du président Joe Biden et dans le cadre de l'opération "Fly Formula", 1,5 million de flacons de lait en poudre pour bébés du groupe de Vevey vont être transportés par avion de Zurich à la ville de Plainfield, dans l'Etat de l'Indiana.

Sur le marché élargi, Spexis (-8,7%) et One Swiss Bank (-8,1%) ont affiché les plus mauvaises performances, alors que Talenthouse (+22,5%) et Achiko (+8,6%) ont été vivement recherchés.

rp/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
09:30
24/06
24/06
24/06
24/06