SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 22/10 17:31:56
12056.21PTS +0.14%

Bourse Zurich: le SMI ouvre en forte baisse entre Fed et "shutdown"

20/09/2021 | 09:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la semaine en net repli, affectée par le repli de Wall Street vendredi soir et en attendant la réunion monétaire de la Banque centrale américaine (Fed). En Suisse, les annonces d'entreprises étaient rares lundi.

Le repli de la Bourse de New York, très volatile après l'échéance des options (4 sorcières), "a aussi été à mettre sur le compte des interrogations monétaires à cinq jours de la réunion de la Fed et de la crainte qu'il puisse y avoir un 'shutdown' d'une partie du gouvernement fédéral" américain, a signalé John Plassard de Mirabaud Banque dans un commentaire.

Le plafond de la dette, que seul le Congrès a la prérogative de relever, est entré en vigueur le 1er août. Il interdit aux Etats-Unis d'émettre de nouveaux emprunts pour se financer si la limite actuelle de 28'400 milliards de dollars n'est pas réhaussée. La semaine dernière, les services du Trésor ont indiqué que les Etats-Unis seraient à court d'argent "au cours du mois d'octobre".

Face à cette situation, la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a vigoureusement plaidé dimanche pour que le Congrès relève le plafond de la dette au risque de provoquer "une crise financière historique".

Dans la Confédération, la Banque nationale suisse (BNS) fera le point jeudi sur ses décisions de politique monétaire, ainsi que ses projections de croissance et d'inflation.

Dans l'immédiat, la Bourse suisse a ouvert en forte baisse. Vers 09h03, l'indice vedette SMI reculait de 1,21% à 11'791,13 points, tandis que le SLI cédait 1,41% à 1933,27 points. L'indice élargi SPI abandonnait quant à lui 1,07% à 15'309,20 points.

L'ensemble des valeurs vedettes cédait ses gains, emmenées par les valeurs du luxe Swatch Group (-3,9%) et Richemont (-3,3%), ainsi que Holcim (-3,5%). Le géant des matériaux de construction a vu sa recommandation et son objectif de cours rabotés par JPMorgan et Société Générale.

Les bancaires étaient également à peine avec UBS (-2,4%), Julius Bär (-2,0%) et Credit Suisse (-1,8%).

Les poids lourds de la cote Novartis (-1,2%), Roche (-0,7%) et Nestlé (-0,4%) suivaient la tendance générale.

Les deux rares valeurs à surnager étaient Logitech (+0,02%), malgré un traitement hors dividende de 87 centimes, et Sika (+0,3%). Société Générale a augmenté la recommandation et l'objectif de cours de ce dernier.

Sur le marché élargi, Wisekey (-5,1%) entend ouvrir un "centre d'excellence" à Gibraltar, en collaboration avec les autorités locales.

Santhera (-13,6%) s'effondrait. Le laboratoire s'est pourtant assuré une injection de liquidités de 45 millions de francs visant à financer la poursuite des activités jusqu'à mi-2022. La société de Pratteln a par ailleurs réduit sa perte nette semestrielle.

al/md

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
22/10
22/10
22/10
22/10
22/10