SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 25/01 17:30:31
11945.69PTS +0.54%

Bourse Zurich: le SMI peine à trouver sa voie à l'approche de la mi-journée

18/10/2021 | 11:31

Zurich (awp) - Après un début de séance en léger repli, la Bourse suisse peinait toujours à trouver sa voie après deux brefs passages dans le vert à l'approche de la mi-journée. Alors que le front des nouvelles d'entreprises demeurait modeste, la saison des résultats devant prendre son envol dès mardi, les investisseurs restaient prudents après la publication d'une croissance chinoise inférieure aux attentes au 3e trimestre.

Du côté des données macroéconomiques, la Chine a fait part d'un essoufflement de sa croissance au troisième trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 4,9%. En Suisse, le nombre de nuitées hôtelières devrait avoir bondi de 22,9% sur un an en septembre en Suisse, porté par le retour des touristes étrangers, selon de premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les investisseurs se pencheront dans l'après-midi sur la production industrielle américaine en septembre.

Après un début de séance en baisse de 0,10%, l'indice SMI effectuait vers 10h45 un 3e passage dans le vert, notant alors à 11'967,42 points, soit une imperceptible progression de 0,06%. Le SLI restait pour sa part en zone négative égarant 0,04% à 1933,59 points, alors que l'indicateur élargi SPI gagnait 0,03% à 15'440,65 points.

Sur les 30 valeurs constitutives de l'indice SLI, quatorze gagnaient du terrain, les seize autres en perdant. Côté poids lourds, Roche (+1,0%), surtout, et Nestlé (+0,2%), dans une moindre mesure, soutenaient la cote, alors que Novartis se repliait de 0,4%.

Roche a obtenu vendredi soir du régulateur étasunien (FDA) une extension d'indication pour son anticancéreux à large spectre Tecentriq (atezolizumab), en traitement de suivi post-opératoire contre une forme précoce de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC). Le laboratoire a annoncé lundi s'adjoindre les services du développeur israélien d'intelligence artificielle Ibex pour améliorer la version nuagique de son logiciel professionnel Upath d'analyse d'imagerie médicale.

Les substituts de viande ont la cote, selon le directeur général de Nestlé, Mark Schneider. Le chiffre d'affaires du géant veveysan de l'alimentation s'élève à 700 millions de francs pour ces produits. Le taux de croissance est à deux chiffres.

En haut de tableau, Temenos (+3,5%) poursuivait son échappée, malgré l'abaissement de l'objectif de cours du titre du développeur genevois de logiciels bancaires par Deutsche Bank. Roche héritait de la 2e marche du podium, devançant UBS (+0,9%), le numéro un bancaire helvétique bénéficiant lui du relèvement de l'objectif du cours de son titre par le voisin et rival Credit Suisse. S'étoffant de 0,7%, ce dernier n'était pas loin, juste derrière Kühne + Nagel (+0,8%).

En bas de classement, le géant genevois du luxe Richemont (-1,7%) reprenait la lanterne rouge à son rival de l'horlogerie Swatch Group (-1,6%). Alcon (-1,2%), ABB (-0,8%), Adecco (-0,7%) et Sonova (-0,6%) venaient aussi garnir les rangs des principaux perdants de la matinée.

SGS (+0,4%) a repris Idea Tests, un fournisseur français de tests cliniques, microbiologiques et in-vitro ainsi que de services réglementaires pour l'industrie des cosmétiques et des soins personnels.

Sur le marché élargi, Medacta décollait de 8,5%, devant One Swiss Bank (+8,2%) et Von Roll (+4,6%). A l'autre extrémité du classement, Relief Therapeutics (-4,5%), Schlatter (-3,1%) et Leclanché (-3,1%) se distinguaient.

Le développeur israélien de dispositifs de suivi médical à distance SHL Telemedicine (+1,8%) a conclu avec le fournisseur américain de services de santé CVS un accord d'approvisionnement et d'entretien pour un volume non dévoilé d'électrocardiogrammes Smarthearth, destinés à certaines cliniques de la chaîne Minuteclinic.

Meyer Burger (+0,2%) a nommé Nathalie Benedikt cheffe des finances (CFO) au 1er janvier 2022. Elle prendra la suite de Jürgen Schiffer et intégrera la direction générale.

Skan Group (ex-BV Holding) a agendé la date de son introduction en Bourse sur SIX au 28 octobre. L'équipementier de salles blanches a fixé la fourchette pour son prix d'émission entre 44 et 55 francs, ce qui correspond à une offre de base comprise entre 212 et 242 millions de francs.

vj/jh

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:16
17:34
17:32
16:21
11:31