SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 10/08 17:30:26
11155.1PTS +0.20%

Bourse Zurich: le SMI plombé par la conjoncture et des perspectives moroses

29/06/2022 | 11:30

Zurich (awp) - La Bourse suisse subissait un nouvel accès de faiblesse mercredi matin, minée par des données conjoncturelles décevantes et à la veille d'un pointage sur l'inflation aux Etats-Unis.

"Même si le scénario d'un atterrissage en douceur nous paraît le plus probable (...) le potentiel de rétablissement des indices se trouve limité par le ralentissement de la croissance et la hausse des rendements des obligations d'Etat", note Mark Haefele, responsable des investissements chez UBS.

Les investisseurs lorgnent par ailleurs déjà vers le prochain point de situation sur l'inflation outre-Atlantique, agendé pour jeudi.

A 11h08, le Swiss Market Index (SMI) cédait 0,47% à 10'758,99 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,65% à 1651,53 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,51% à 13'855,00 points. Vingt-sept des 30 valeurs vedettes prenaient l'eau.

L'aromatiseur et parfumeur verniolan Givaudan (+0,5%) avait pris la tête du petit groupe de rescapés, comprenant toutefois deux poids lourds sur trois. Le bon de jouissance Roche s'enrobait en effet de 0,2% et le paquebot Nestlé s'accrochait à la ligne de flottaison.

Novartis par contre sombrait de 0,8%. Le détail des coupes prévues par ce dernier (-0,9%) dans ses effectifs, ébruité mardi soir dans la presse, ne profitait guère au mastodonte au régime forcé.

Les assureurs limitaient les dégâts. Zurich Insurance et Swiss Re n'égaraient que 0,1%, quand Swiss Life cédait 0,6%.

Le luxe aussi montrait une certaine résistance, entre la porteur Swatch (-0,1%) et Richemont (-0,6%).

Credit Suisse (-1,4%) n'était visiblement pas parvenu à convaincre les investisseurs, au lendemain pourtant d'une journée consacrée à l'exercice. Les autres bancaires n'en menaient pas large non plus, Julius Bär cédant 1,5% et UBS 0,9%.

La lanterne rouge échoyait néanmoins à l'impondérable spécialiste austro-allemand des semi-conducteurs et de l'éclairage Ams-Osram (-2,7%), derrière le sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Lonza (-2,2%) et le spécialiste du vide VAT (-2,0%).

Le chimiste de la construction Sika (-0,7%) a inauguré un nouveau site de production aux Etats-Unis.

Sur le marché élargi, le grossiste en produits thérapeutiques et exploitant d'officines Galenica (+0,3%) a repris les activités de distribution de l'homéopathe hexagonal Boiron en Suisse.

Le spécialiste des rayons X et radiofréquences Comet (-4,3%) faisait les frais de commentaires d'analystes peu amènes.

Le laboratoire Santhera (-1,0%) va devoir patienter quatre à six mois de plus sur une homologation espérée du vamorolone contre la myopathie de Duchenne aux Etats-Unis, en raison de l'impréparation d'un sous-traitant.

Romande Energie (inchangé) a essuyé un désaveu du juridique dans le dossier des tarifs régulés de l'électricité.

jh/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:29
18:18
17:32
16:54
16:14